serpentine

 

définitions

serpentine ​​​ nom féminin

Minéralogie Roche métamorphique (silicate de magnésium) à la masse vert sombre parcourue de petits filons fibreux.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais la gorge est bien placée et d'une bonne forme, la ligne serpentine est assez ondoyante, les épaules sont grasses et d'un beau caractère.Théophile Gautier (1811-1872)
Un seul bouquet d'arbres verts se dressait à l'extrémité de la presqu'île serpentine.Jules Verne (1828-1905)
Ce peigne, mi-bois brun, mi-ivoire, est semé de jouets d'enfants, toupies, oiseaux en carton, poupées, figurés en nacre, en écaille, en serpentine, en corail, en laque aventurine.Edmond de Goncourt (1822-1896)
On croit nager dans de la serpentine liquide.Victor Hugo (1802-1885)
Angèle le comblait d'aise avec sa grâce naturelle, l'aisance de ses manières, sa démarche onduleuse et serpentine et l'élégance suprême avec laquelle elle portait ses toilettes.Charmes Mérouvel (1832-1920)
Dans la douce lueur du couchant, il aperçut alors, jetée sur le divan comme si quelque statuaire l'y eût posée, une forme blanche et serpentine qui lui causa des éblouissements.Honoré de Balzac (1799-1850)
Paddy était encore à barbotter dans la vase de la serpentine et parlementait avec deux gardiens du parc, qui voulaient lui déclarer une contravention.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
La salle était dallée de serpentine, de portor, de cuivre ; il y avait aussi des dalles de verre transparent dont il montait des lumières, soit rouges, soit violettes.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Plusieurs variétés sont caractérisées principalement par le fait qu'elles contiennent d'innombrables filaments de serpentine vert sombre, et que leurs interstices sont remplis par une matière calcaire.Charles Darwin (1809-1882), traduction Alphonse-François Renard (1842-1903)
Elle était enjouée, et tout à coup tragique ; d'allure timide et serpentine, puis brusquement hardie.Jules Michelet (1798-1874)
Les biphores et les salpas, êtres transparents qui traversent et la mer et le phosphore, donnent cette comédie serpentine.Jules Michelet (1798-1874)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SERPENTINE » s. f.

est une espece d'herbe que les Medecins appellent ophioglossum, ou langue serpentine, ou herbe sans cousture, qui croist dans les prez, mais qui est incontinent flestrie. Elle produit une feuille grasse semblable à celle du plantin aquatique. Il sort de sa partie inferieure une tige qui porte au bout une petite langue pasle comme celle d'un serpent.
Le mot du jour Touché ! Touché !

Contact, tact, tactile, toucher : ces mots viennent du latin tangere, « toucher ». C’est ce contact qui est au cœur de nos pratiques sociales : la poignée de main, la bise, l’accolade, le câlin.

Aurore Vincenti 05/05/2020