servilité

 

définitions

servilité ​​​ nom féminin

littéraire Caractère, comportement servile.
 

synonymes

servilité nom féminin

obséquiosité, bassesse

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dès qu'il est hors de chez lui, il se dédommage de sa servilité domestique en devenant le plus arrogant et le plus féroce des tyrans.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Elle n'avait qu'à souhaiter, pour être à l'instant obéie, et cette soumission aveugle à toutes ses volontés lui paraissait de la servilité chez un homme.Émile Gaboriau (1832-1873)
Nous voterons ces amendements, bien sûr, mais avec l'éc ?urement, avec la colère que suscite la servilité des institutions politiques, aussi bien nationales qu'européennes, à l'égard des patrons concernés.Europarl
Quoique la manière dont la princesse venait de gronder son père l'eût attendri et gagné, il ne se souciait pas de faire acte de servilité devant elle.George Sand (1804-1876)
On aurait donc bien tort de croire que l'ancien régime fut un temps de servilité et de dépendance.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
On reprochait aux bourgeois, la servilité aux uns, et aux autres d'affecter l'imitation des nobles dans leurs procédés arbitraires ou dans leurs dérèglements.Émile Vincens (1764-1850)
Il leva sur elle ses yeux où la passion tardive avait fait surnager une grande tendresse enfantine curieusement mêlée à une affreuse servilité.René Boylesve (1867-1926)
La peur et la vanité parodiaient jadis l'esprit de parti dans ses fureurs les plus implacables ; elles surpassent maintenant, dans leurs démonstrations insensées, la plus abjecte servilité.Benjamin Constant (1767-1830)
Aumôniers et dames d'honneur, chambellans et chapelains, écuyers et pages avaient été exclusivement choisis parmi les familles historiques et héréditairement en possession des richesses, du pouvoir et de la servilité.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Toujours prête à se soulever contre une autorité faible, la foule se courbe avec servilité devant une autorité forte.Gustave Le Bon (1841-1931)
A côté des formes de la servilité se retrouvaient les formes, et quelquefois même les saillies de l'indépendance.François Guizot (1787-1874)
En ces derniers temps, la déformation du christianisme a donné lieu à une nouvelle supercherie, qui a mieux enfoncé nos peuples dans leur servilité.Romain Rolland (1866-1944)
La lueur sombre et farouche, qui passa comme un éclair dans ses yeux, démentait la servilité forcée de ces dernières paroles...Octave Mirbeau (1848-1917)
Jude obéissait ; c'était son rôle et sa vocation ; mais son obéissance était dévouement et non point servilité.Paul Féval (1816-1887)
Scrupuleusement, les voitures que nous dépassions tenaient leur droite, et les charretiers, attentifs à leurs chevaux, nous saluaient au passage, sans servilité, presque en camarades.Octave Mirbeau (1848-1917)
Dans la mesure où la servilité devant l'opinion publique et les dangers que court la liberté augmentent, la dignité de la philosophie peut se relever.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Bonaparte accueillait peu les témoignages de ce directeur, dont il ne faisait aucun cas, et ne le payait de sa servilité par aucune espèce de confiance.Adolphe Thiers (1797-1877)
La hautaine fille du marquis était accoutumée à des égards, que la bassesse et l'intérêt poussaient souvent jusqu'à la servilité.Daniel Lesueur (1854-1921)
Car une telle vérité que l'on adopte les yeux fermés, une vérité par soumission, une vérité par complaisance, une vérité par servilité, – une telle vérité n'est qu'un mensonge.Romain Rolland (1866-1944)
La bouche exprimait une bonhomie importante, la suffisance niaise du richard qui, ne vivant plus qu'au milieu des flatteurs, prend leur servilité complaisante pour une preuve de sa propre excellence.Paul Bourget (1852-1935)
Afficher toutRéduire
Le dessous des mots Évasion textile Évasion textile

L'Orient évoque des visions lointaines et mystérieuses, des fastes somptueux et colorés. Pendant des siècles, il a été pour l'Occident la source de connaissances savantes fondamentales en matière d'astronomie, de mathématiques et de médecine, ainsi que de produits précieux tels que les épices, l’encens et les riches étoffes. Les draps d’or, de soie, les velours d’Orient, pourpre, soie, brocart, par leur caractère luxueux et leur prix élevé, participaient au prestige de leurs riches et puissants possesseurs, souverains et ecclésiastiques. Les étoffes byzantines ont survécu dans les trésors des églises d’Occident, pour protéger les reliques des saints ou confectionner les habits sacerdotaux d’apparat. 

Marie-Hélène Drivaud 17/07/2020