Email catcher

bassesse

Définition

Définition de bassesse ​​​ nom féminin

État d'infériorité morale.
Manque d'élévation dans les sentiments, les pensées ; absence de dignité, de fierté. ➙ petitesse ; servilité.
Action basse, qui fait honte. ➙ lâcheté. Action servile. Elle ferait des bassesses pour réussir.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot bassesse

Il me semblait qu'il y avait de la bassesse à répéter un entretien particulier.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
N'est-elle pas encombrée de pieux mensonges, de petits arrangements, de bassesses vite oubliées ?Ouest-France, 06/03/2013
Comme souvent avec lui, sa soif de pouvoir le pousse à des manigances et bassesses.Revue Défense Nationale, 2020, Antoine Aubert (Cairn.info)
Et quand tout s'effondre, c'est l'occasion des regards noirs et des bassesses.Ouest-France, 26/03/2019
Cette lâcheté ignoble, cette bassesse honteuse me firent rougir.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
On lui reproche de ne s'être approché des enfants de l'accusée qu'avec toutes les bassesses de l'ancien régime.Maxime de La Rocheterie (1837-1917)
Je reposais mon cœur sur ton honneur, et j'y ai trouvé la bassesse.Oliver Goldsmith (1728-1774), traduction Bernard-Henri Gausseron (1845-1913)
La campagne du second tour est clairement tombée dans les limbes de la bassesse.Ouest-France, Delphine LE NORMAND, 26/06/2020
Pouvoir et argent : l'homme, qui se croit au sommet avec ces deux choses, ne baigne en fait que dans la bassesse.Ouest-France, 28/02/2020
La société antique tient à montrer qu'elle n'est nullement souillée par la bassesse canine.Ça m'intéresse, 22/10/2019, « Le chien a-t-il toujours été le meilleur ami de l'homme… »
Les héros se trouvent, comme alors, confrontés à un monde de compromissions et de lâchetés, de mensonges et de bassesses.Ouest-France, 26/11/2015
Coordonnée par les gauchistes, qu'aucune bassesse n'effraie, cette stigmatisation menace l'extrême droite d'un injuste discrédit.Association la Revue nouvelle, 2018, Anathème (Cairn.info)
Ce qu'on a, on l'a contre l'intempérance, la bassesse, la cupidité, la concupiscence, la rapine, l'impudeur.Medium, 2011 (Cairn.info)
D'un côté, la bassesse combinée des malhonnêtes et des spectateurs de leur chute.Pouvoirs, 2013, Denys de Béchillon (Cairn.info)
La grossièreté congénitale et la bassesse de leurs coutumières attirances ne demandent pas de caresse autrement savante pour venir s'ébrouer à la surface.Fernand Kolney (1868-1930)
En définitive, la limitation naturelle du singe résulte moins d'une insuffisance spirituelle que de la bassesse foncière de ses impulsions.Annales historiques de la Révolution française, 2014, Claude Blanckaert (Cairn.info)
La dernière édition de l’ s’est également laissée aller à ce genre de bassesses.Europarl
Ne me condamne pas à des bassesses, à me ravaler par des démarches qui m'humilient, des espionnages qui m'avilissent.Charmes Mérouvel (1832-1920)
Mensonges, bassesse, cynisme mais aussi grandeur d'âme, amour, amitié et politique.Ouest-France, 20/08/2019
La bassesse est le vice de l'âme qui rend les gens incapables de supporter la bonne et la mauvaise fortune, l'honneur et le discrédit.Philosophie, 2002, Pseudo-Aristote (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de BASSESSE subst. fem.

Petitesse, foiblesse. L'homme qui considere sa bassesse, se doit bien humilier devant la hauteur de la Majesté Divine.
 
BASSESSE, se dit figurément de la pusillanimité. Bassesse de courage. bassesse d'ame. On dit aussi, Bassesse d'extraction ; &, Faire des bassesses, lors qu'on dit des flatteries, qu'on fait des soûmissions, des actions indignes d'un homme d'honneur.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ? « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ?

Quand on évoque l’écrivain britannique George Orwell, on pense automatiquement à 1984, son roman dystopique publié en 1949 et fréquemment salué comme...

Florent Moncomble 05/03/2024
sondage de la semaine