sieste

 

définitions

sieste ​​​ nom féminin

Repos pris après le repas de midi. Faire la sieste.
 

synonymes

sieste nom féminin

méridienne (vieux ou littéraire), somme (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Aux heures où il montait chez elle, elle faisait la sieste ou recevait des visites d'intimité dans les salons du second étage.George Sand (1804-1876)
La princesse faisait, demi couchée sur un grand divan, l'espèce de sieste réfléchissante, qu'elle a l'habitude de faire, tous les jours, à la tombée de la nuit.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Madame s'installa sur le sopha dans une commode attitude, jeta sur sa tête un mouchoir de soie bariolée, et se prépara également à la sieste.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Mentionnons ici, une fois pour toutes, que le programme de chaque journée, comprenant heures du lever, heures du coucher, déjeuners, lunchs, dîners, sieste, s'accomplissait avec une exactitude militaire.Jules Verne (1828-1905)
La misère venait de tant de siècles, le ciel était si bleu, la sieste valait mieux que tout, aux heures chaudes !Émile Zola (1840-1902)
Le repas terminé, les vendangeurs se séparèrent, et chacun d'eux chercha un bon petit coin à l'ombre pour y faire la sieste.Jules Girardin (1832-1888)
Il s'ensuit donc qu'aussitôt après la sieste du soir, chacun de nous regagna sa cabine et alla se coucher.Jules Verne (1828-1905)
Quelques personnes ont l'habitude de faire la sieste à l'orientale ; d'autres vont à la promenade ou retournent à leurs affaires après avoir pris le café.Astolphe de Custine (1790-1857)
Quelquefois cependant, au meilleur moment de la sieste, des éclats de tambour me réveillaient en sursaut.Alphonse Daudet (1840-1897)
En sortant de table, la marquise refusa le bras du duc et prit le mien, pour se faire conduire au salon, jusqu'à la chaise longue qui d'ordinaire berçait sa sieste.Louis Ulbach (1822-1889)
C'était une somnolence, une sieste d'été, au milieu du vide élargi des comptoirs, pareils à des chapelles, où l'ombre dort, après la dernière messe.Émile Zola (1840-1902)
Ils allèrent, pour faire la sieste, se reposer sur le rebord d'une fenêtre : elle était ouverte.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Là, est le grand divan de perse, où, à la tombée de la nuit, à cette heure qui l'attriste, elle fait sa petite sieste mélancolique.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
La meilleure chose à faire dans ces cas-là est de faire la sieste et pas de perturber un débat où le respect de l'orateur doit l'emporter en toutes circonstances.Europarl
Je repris donc ma sieste, et, enfin, m'éveillant une seconde fois, je vis avec un immense étonnement qu'il était toujours six heures moins vingt-sept minutes.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Je témoigne que nos collègues, nos sept cent et quelques collègues absents ne sont pas en train de faire la sieste : ils travaillent dans leurs bureaux.Europarl
Gemma lui conseilla de faire la sieste dans ce fauteuil, en promettant que le monsieur russe et elle-même resteraient pendant ce temps aussi tranquilles que de petites souris.Ivan Tourgueneff (1818-1883), traduction Michel Delines (1851-1914)
Il a mangé avec son père dans une pièce voisine, et il a fait la sieste dans ma galerie de peinture.George Sand (1804-1876)
Il était cinq heures et demie ; je pouvais aisément me rendre au bureau d'assurances en cinq minutes, et ma sieste habituelle n'avait jamais dépassé vingt-cinq minutes.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Nous nous oubliâmes trop longtemps, sur la foi de nos guides, dans cette sieste sous l'arbre.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Afficher toutRéduire
Vidéos Interloqué, par Karim Duval Interloqué, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

15/04/2020