socratique

 

définitions

socratique ​​​ adjectif

didactique Propre à Socrate, ou qui l'évoque. L'ironie socratique.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce système nous paraît avoir eu quatre formes et quatre phases distinctes, que nous nommerons lesbienne, socratique, cynique et enfin épicurienne.Paul Lacroix (1806-1884)
L'attitude socratique, ironique, eût été, en ce cas, de saison ?Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
Son argumentation n'est qu'une perpétuelle ironie socratique et quelquefois une facétie voltairienne contre tous ceux qu'il semble vouloir insulter plus que convaincre.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il raconte comment s'était formé en lui ce goût d'ironie socratique, de questions plaisantes ou captieuses, qu'il avait conservé jusque dans sa vieillesse.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Imaginez un homme court et replet, la tête à la fois socratique et porcine, de petits yeux ronds pétillants de flamme, les lèvres appétentes, un double menton.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Mais si le procédé socratique, dans lequel il excellait, lui ménageait des triomphes, il lui laissait des ennemis.François-Auguste Mignet (1796-1884)
Sa méthode était-elle socratique, interrogative, posant des questions adroitement pour tirer des réponses, accoucher les esprits ?Jules Michelet (1798-1874)
À cette dernière période, mais alors seulement, la parole s'en empare avec avantage, la féconde, lui imprime la forme hardie, pittoresque, socratique, qui la gravera dans la mémoire des générations.Marie d'Agoult (1805-1876)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Monter le bourrichon Monter le bourrichon

Monter le bourrichon : monter la tête à quelqu'un.

Alain Rey 18/02/2020