soldatesque

 

définitions

soldatesque ​​​ adjectif et nom féminin

péjoratif
adjectif Propre aux soldats.
nom féminin Ensemble de soldats brutaux et indisciplinés.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les vainqueurs affectèrent dans leur marche la colère et la menace ; ils paraissaient n'attendre qu'une provocation pour livrer la ville à une soldatesque furieuse.Théophile Lavallée (1804-1867)
Ce mot, qui désignait autrefois l'esprit de repartie stéréotypée, a été détrôné par le mot soldatesque de blague.Honoré de Balzac (1799-1850)
Les couplets du tambour-major, avec leur refrain accompagné de six tambours battant la diane, plaisent par leur allure vraiment soldatesque.Hector Berlioz (1803-1869)
Les deux poëtes ont enfin l'adresse d'échapper à ces diables tapageurs, à cette soldatesque infernale, et de passer dans la sixième vallée.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Quand la soldatesque envahit les maisons qui demeuraient debout, il y eut un certain nombre de filles qui perdirent leur virginité...Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Le camp fut envahi par la soldatesque chargée de butin et la ville opprimée se remplit d'une animation extraordinaire.Rudolf Carl von Slatin (1857-1932), traduction Gustave Bettex (1868-1921)
Une innombrable soldatesque l'encombrait, l'emplissait de tumulte, aussi diverse par le maintien et l'allure que par le visage et le costume, et ses flots incessants débordaient jusqu'à nous.Louis Dumure (1860-1933)
Cette lettre est un monument du dédain soldatesque du moment pour les suspects de génie et d'indépendance.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Nos propriétés, sous différens prétextes, seraient envahies ; à chaque instant nous serions victimes d'une soldatesque que le pillage réunit sous les mêmes drapeaux.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Il franchit à grand'peine la soldatesque endormie et descend à contre-voie.Léonce de Larmandie (1851-1921)
Il avait quelque chose de commun et de soldatesque qui y prêtait un peu ; et sa femme, vieille et excessivement bourgeoise, fut l'objet d'un grand nombre de railleries.Claire-Élisabeth-Jeanne Gravier de Vergennes Rémusat (1780-1821)
Il trembla plus convulsivement dans son palais à cette nouvelle et les clameurs d'une soldatesque sans chef montèrent plus menaçantes jusqu'à lui.Jean Marie Dargaud (1800-1866)
La sonde que j'ai laissée tomber dans la fange soldatesque n'a pas pu trouver le fond ; quel bourbier de vilenies, quelle sentine de bassesses !Georges Darien (1862-1921)
Il écrit au ministre, pour lui exposer les violations du droit, et demande sa protection contre l'arbitraire de la soldatesque.Romain Rolland (1866-1944)
Il avait ainsi les avantages de la claustration et il en évitait les inconvénients : la discipline soldatesque, le manque de soins, la crasse, la promiscuité, le désœuvrement monotone.Joris-Karl Huysmans (1848-1907)
Je le vis plein de sécurité, et je crus pouvoir répondre de son inflexibilité soldatesque.Joseph Fouché (1759-1820)
Les cris des femmes, ceux des habitans exposés à la licence d'une soldatesque effrénée, formaient un tumulte non moins épouvantable que celui de la bataille.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Si celui auquel il venait demander asile le livrait à la soldatesque impériale, il était perdu.Jules Verne (1828-1905)
Sa mère, par crainte de la soldatesque, ne lui permettait pas de sortir du pavillon.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Ses moustaches grises cachaient une énorme bouche blagueuse, s'il est permis d'employer ce mot soldatesque, le seul qui puisse peindre ce gouffre : il n'avait pas mangé, mais dévoré !Honoré de Balzac (1799-1850)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SOLDATESQUE » s. f.

Terme collectif, qui se dit des soldats en general. On a abandonné cette ville au pillage, à l'insolence de la soldatesque.
 
SOLDATESQUE, est quelquefois adj. C'est une brutalité, une insolence soldatesque.
Vidéos Interloqué, par Karim Duval Interloqué, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

15/04/2020