soudard

 

définitions

soudard ​​​ nom masculin

vieux Soldat mercenaire.
littéraire Homme de guerre brutal et grossier.
 

synonymes

soudard nom masculin

reître, traîneur de sabre

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le soudard se mit à rire, non certes par méchanceté, mais faute de l'intelligence suffisante pour comprendre ce que le malheureux enfant avait dû souffrir.Lucien Biart (1828-1897)
Le soudard n'avait guère changé depuis son départ.Lucien Biart (1828-1897)
Mais dur-à-cuire, soudard ou baderne, j'en sais plus long sur l'éducation que tous vos pédagogues.Paul Bourget (1852-1935)
Le soudard se rapprocha du lit et s'y assit ; il semblait regarder sans voir ; en revanche les yeux de sa femme étincelaient.Lucien Biart (1828-1897)
Et c'est peut-être moi qui ferai vivre cette bonne chère mère dans ses vieux jours, tandis que, s'il continue, ce soudard finira je ne sais comment.Honoré de Balzac (1799-1850)
Quoique de fort noble naissance, il avait contracté sous le harnois plus d'une habitude de soudard.Victor Hugo (1802-1885)
Phrase, ton, sourire, tout était si grossièrement fat que la comtesse en demeura interdite, se demandant si le soudard n'avait pas trop bu.Eugène Chavette (1827-1902)
Alexis rentrait donc un peu penaud de cette aventure ; son antagoniste ronflait sous la table du cabaret, ce qui consolait un peu le soudard.Lucien Biart (1828-1897)
Mais alors, pour l'amour de la très-sainte engeance titanesque, viens ça, brave soudard, en aide à un pauvret ; qui se meurt à la peine.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Le soudard fit encore un pas, le bras levé, les doigts écartés.Lucien Biart (1828-1897)
Et, rassuré après avoir encore écouté, le soudard libertin se glissa dans la chambre dont, derrière lui, il referma la porte et poussa le verrou.Eugène Chavette (1827-1902)
Le soudard s'était complètement redressé, ses yeux brillaient d'un éclat étrange : d'une main il continuait à presser son front ; de l'autre il menaçait.Lucien Biart (1828-1897)
Le soudard remonta son sac, prit son fils par la main et l'entraîna en dehors de la route.Lucien Biart (1828-1897)
Et, poussant la porte, elle frappa d'un léger coup d'éventail le nez enluminé du soudard.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Sa dépense émerveilla la propriétaire, et le soudard, choyé, dorloté, s'établit à demeure dans cet éden où chacun obéissait à sa voix, où il trouvait toujours des amis pour trinquer.Lucien Biart (1828-1897)
Depuis un an, l'exiguïté de ses ressources obligeait le soudard à se gorger d'alcools frelatés.Lucien Biart (1828-1897)
C'est dans les derniers jours de sa vie que le terrible soudard montra surtout de quelles cruautés il était capable.Émile Gaboriau (1832-1873)
Le soudard se redressa, remonta son sac avec mollesse et pressa plus fort le bras de sa compagne qu'il soutenait.Lucien Biart (1828-1897)
Le soudard, au lieu de comprendre la raillerie, eut une nouvelle crise de fatuité lourde et idiote.Eugène Chavette (1827-1902)
Le soudard, qui ne s'attendait pas à ce choc, recula, perdit l'équilibre et son dos vint frapper la barre qui servait d'appui à la fenêtre.Lucien Biart (1828-1897)
Afficher toutRéduire
Les mots croisés du Robert Les mots du voyageur Les mots du voyageur

En attendant de pouvoir explorer de lointaines contrées, voyagez avec les mots-croisés du Robert... Une nouvelle grille thématique à découvrir ici !

10/06/2020