souffleur

 

définitions

souffleur ​​​ , souffleuse ​​​ nom

nom
Personne qui façonne le verre par soufflage.
au Théâtre Personne qui souffle leur rôle aux acteurs, en cas de trou de mémoire.
nom féminin français du Canada Chasse-neige qui projette la neige à distance.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Un monsieur en habit noir, un conférencier quelconque, aurait lu le drame devant le trou du souffleur que certainement l'effet aurait été le même.Émile Zola (1840-1902)
Voilà notre souffleur rassuré, réconforté, ravi, qui rentre chez lui et dort tout d'un somme jusqu'au lendemain ; ce qui depuis longtemps ne lui était arrivé.Hector Berlioz (1803-1869)
Un souffleur bien étrange, c'en est un dont on m'a raconté un fait, et qu'on pourrait dénommer : le souffleur patriote.Félix Galipaux (1860-1931)
Elle se formait de huit personnages, c'est-à-dire de sept acteurs et de leur mémoire personnifiée dans la personne du souffleur.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Croyez-vous donc que ce soir, il y a trois heures, si l'envie nous en avait pris, vous auriez eu le droit d'arracher votre tragédie inachevée aux mains du souffleur ?Jules Janin (1804-1874)
Si la féerie doit trouver grâce pour la largeur poétique qu'elle pourrait atteindre, l'opérette est une ennemie publique qu'il faut étrangler derrière le trou du souffleur, comme une bête malfaisante.Émile Zola (1840-1902)
Une renaissance de l'art dramatique sous une nouvelle formule était fatale, et c'est alors que le drame romantique planta bruyamment son étendard devant le trou du souffleur.Émile Zola (1840-1902)
Que veut dire ce souffleur avec ses bulles et tous ces enfants décrépits occupés à les faire voler ?Denis Diderot (1713-1784)
A la répétition, il avait été convenu entre le souffleur et l'artiste que celui-ci ne se mettrait pas à genoux ainsi que l'indiquait sa brochure.Félix Galipaux (1860-1931)
Si elle manquait de mémoire, elle prendrait du souffleur ; on ferait la salle ; d'ailleurs, il se trompait sur son compte, il verrait comme elle brûlerait les planches.Émile Zola (1840-1902)
Aucun d'eux ne s'avance jusqu'au trou du souffleur, comme un ténor qui va lancer son grand air.Émile Zola (1840-1902)
La plupart du temps, le souffleur est un ancien artiste qui, n'ayant pas réussi à prendre une place sur la scène, en a prise une dessous.Félix Galipaux (1860-1931)
Le véritable souffleur doit voir, lorsque l'artiste entre en scène, dans quelles dispositions d'esprit il se trouve.Félix Galipaux (1860-1931)
Il sait à quel point le souffleur est un personnage important dans ces premiers assauts.Jules Janin (1804-1874)
Berteau n'eut que le temps de disparaître, non par une trappe, mais par le trou du souffleur.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Et le jeune homme devint bientôt un habile faiseur de toile, comme il était devenu un excellent souffleur de verre ; et sa famille fut encore préservée de la misère.Eugène Muller (1826-1913)
Vous y rencontrerez depuis le petit auteur jusqu'au souffleur, l'acteur et le machiniste, le musicien et le garçon d'accessoires.Alexandre Privat d'Anglemont (1815-1859)
Personne n'a l'air de songer au pauvre souffleur de cornemuse, qui s'est fatigué toute la journée et réclame son dû.Auguste Angellier (1848-1911)
Le soir, le moment de la génuflexion arrivé, mon ami supprime ce jeu de scène, et attend que le souffleur lui indique ce qui venait après.Félix Galipaux (1860-1931)
La postérité envahit la scène, fouille dans les coulisses, dans les coins obscurs, dans les dessous et jusque dans le trou du souffleur.Émile Gaboriau (1832-1873)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SOUFFLEUR, EUSE » s.

Celuy qui souffle, soit avec la bouche, soit avec un soufflet. Un souffleur d'orgue, un souffleur de bouche.
 
SOUFFLEUR, se dit aussi de celuy qui est proche d'un autre qui recite en public, afin de suppleer à son defaut de memoire, & de luy suggerer ce qu'il aura à dire.
 
SOUFFLEUR, se dit aussi d'un qui enseigne le Droit en chambre, qui n'a point de chaire, ni de titre de Professeur en quelque Université.
 
SOUFFLEUR, se dit aussi d'un chercheur de Pierre Philosophale, qui a un fourneau, & qui convertit son bien en charbon à la persuasion de quelques Charlatans, qui luy font entendre qu'ils ont de beaux secrets.
 
SOUFFLEUR, est aussi un poisson cetacée du genre des baleines, qui jette beaucoup d'eau par ses naseaux ou évents. Voyez BALEINE.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui viennent de l’arabe Top 10 des mots qui viennent de l’arabe

Non, le français n’a pas emprunté des mots qu’à l’anglais ! De tout temps, notre lexique s’est enrichi grâce à de nombreuses langues et l’arabe fait partie des sources les plus importantes.

Édouard Trouillez 17/07/2020