soûlerie

définitions

soûlerie ​​​ nom féminin

familier Fait de se soûler ; ivresse. ➙ beuverie, soûlographie.var. saoulerie ou ro soulerie.

synonymes

soûlerie nom féminin

beuverie, bacchanale (littéraire ou vieilli)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La soûlerie soufflait dehors un besoin de s'assommer, quelque chose de farouche, qui donnait aux passants plus rares des visages pâles et convulsés.Émile Zola (1840-1902)
Sur le boulevard, la soûlerie des gardes nationaux devient agressive aux passants.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Cette vente fut suivie d'une soûlerie générale qui dégénéra en bagarre.Auguste Angellier (1848-1911)
Les verres ne désemplissaient plus, la soûlerie montait.Émile Zola (1840-1902)
La soûlerie scandaleuse y était, non un accident, mais un fait expressément voulu et considéré comme indispensable au plaisir.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Il comprit, devint très grave, s'épancha pourtant, dans l'expansion de la soûlerie générale.Émile Zola (1840-1902)
Du coin où il était, il flairait justement une ripaille, quelque soûlerie qui durait depuis le matin.Émile Zola (1840-1902)
Cela remuait en lui tout un inconnu d'épouvante, le mal héréditaire, la longue hérédité de soûlerie, ne tolérant plus une goutte d'alcool sans tomber à la fureur homicide.Émile Zola (1840-1902)
Le mot du jour Patience, patients ! Patience, patients !

Le patient, la patiente a toutes les raisons d’être impatiente.

Aurore Vincenti 13/05/2020