splendidement

 

définitions

splendidement ​​​ adverbe

D'une manière splendide. Pièce splendidement meublée.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je le voulus beau, grand, complet, splendidement harmonieux en toute chose... depuis mon écurie jusqu'à ma table, depuis mon habit jusqu'à ma maison...Eugène Sue (1804-1857)
La sculpture est splendidement représentée, le génie français, disent les connaisseurs, s'y affirme d'une façon plus triomphante encore que dans la peinture.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Le journaliste et l'actrice reçurent leur ami dans la jolie chambre à coucher où ils étaient maritalement établis, et tous trois ils y déjeunèrent splendidement.Honoré de Balzac (1799-1850)
Patou s'agenouilla auprès de la blonde, qui était splendidement belle et semblait dormir un souverain sommeil.Paul Féval (1816-1887)
Elles vinrent pour la plupart ; on soupa splendidement, et le bal commença vers dix heures du soir.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Ces falaises, ces rochers sont splendidement sauvages, et j'aime assez, comme dernier plan, cette mer azurée qui n'offre pas de limites au tableau...Ernest Capendu (1826-1868)
Ce salon était splendidement éclairé par une quantité de bougies placées dans tous les candélabres et sur tous les meubles.Gustave Aimard (1818-1883)
Le tout formait une passion profonde, mais désintéressée splendidement, qui emplissait le cœur entier du pauvre diable.Paul Féval (1816-1887)
Lorsqu'il tenoit les parlemens ou états, tous les seigneurs, chevaliers et autres, étoient servis à la cour plus splendidement que jamais n'avoient fait ses prédécesseurs ; car il étoit fort libéral.Richard de Bury (1730?-1794?)
L'astre des nuits, brillait splendidement dans l'espace, tandis qu'à l'opposé, l'astre du jour l'incendiait de ses feux.Jules Verne (1828-1905)
Le printemps s'avançait, et était, cette année-là, particulièrement beau : une mer moirée de lumière sous un ciel splendidement pur.Jules de Gastyne (1847-1920)
Il dînait tous les jours splendidement avec sa belle reine, et prolongeait le sommeil jusqu'à l'heure du repas.Jules Michelet (1798-1874)
Là, s'étant arrêté à regarder la croisée de son logis, il la trouva plus splendidement éclairée qu'il n'est d'usage dans une maison en deuil.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
J'ai dîné chez l'empereur il y a huit ou dix jours ; j'ai pu à peine échanger trois mots avec lui et je me suis ennuyé splendidement.Hector Berlioz (1803-1869)
Sa dépense répondait à sa tenue, car, non content de se traiter splendidement à chaque halte, il nourrissait toujours trois ou quatre hommes du cordon.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Ce grand soleil de feuilles au bout de cette colonne cannelée rayonne si splendidement dans le lapis-lazuli d'un ciel oriental !Théophile Gautier (1811-1872)
La fraîcheur du génie est chose sans prix, que rien ne remplace, et elle rayonne ici splendidement.Arvède Barine (1840-1908)
Il revoyait des femmes d'une jeunesse éclatante, mises splendidement, et à qui l'économie apparaissait comme une négation de leur jeunesse et de leur pouvoir.Honoré de Balzac (1799-1850)
Aussitôt qu'il les a perdus de vue, le prince brûle un crin de son fidèle cheval et s'en va, splendidement équipé, à la source de l'eau de la vie.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Cette face qui, quinze jours plus tôt ou quinze jours plus tard, avait été ou serait splendidement éclairée par les rayons solaires, se perdait alors dans l'absolue obscurité.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SPLENDIDEMENT » adv.

D'une maniere splendide. Ces Ambassadeurs ont été traittés & receus splendidement.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada

La langue française varie selon les différentes régions du monde. Certains mots et expressions sont employés seulement en France, en Belgique, en Suisse, en Afrique ou au Canada : on parle alors de francismes, de belgicismes, d’helvétismes, d’africanismes et de canadianismes (ou de québécismes pour ceux qui concernent uniquement le Québec). Il arrive aussi qu’un même mot ait des sens différents selon les pays, ce qui peut causer bien des malentendus ! Voici quelques exemples avec nos dix canadianismes sémantiques favoris.

Édouard Trouillez 23/05/2020