divinement

 

définitions

divinement ​​​ adverbe

D'une manière divine (3), à la perfection. ➙ merveilleusement, parfaitement. Elle chante divinement. Il fait divinement beau.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Lavinia est intelligente, spirituelle, artiste et divinement belle ; son jeune tuteur en est éperdument épris et la refuse rageusement à tous ceux qui viennent lui demander sa main.Judith Gautier (1845-1917)
C'est là que chaque soir, jusqu'à ce qu'il se taise tout à fait, il chante divinement son chant du cygne.Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889)
Elle souriait divinement, d'un air de rêveuse éveillée, les yeux perdus, si absente, si absorbée dans l'idée fixe, qu'elle ne voyait, au loin, que la certitude de son espoir.Émile Zola (1840-1902)
La mienne, à moi, plus divinement extravagante que toutes les autres, se cramponne maintenant, par un embrassement désespéré, à l'aride rocher du devoir ; mais je l'en arracherai, sur mon âme !Charles de Bernard (1804-1850)
Si on lui eût adressé la même question, elle se serait enfuie en cachant son visage divinement pourpre dans ses mains divinement rosées.Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889)
Comme dans une chose divinement réglée, il n'y a pas dans ces corps d'indice de révolte ; l'on sent tout à sa place.Gustave Coquiot (1865-1926)
On joue divinement, on se casse la tête, et on finit par gagner un petit écu.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Je pleurais, – intérieurement, car j'avais trop peur pour pleurer des larmes humaines, – je pleurais divinement.Remy de Gourmont (1858-1915)
Et la musique continuait, divinement énervante et déchaînant dans nos cœurs je ne sais quelle folle angoisse.Alphonse Allais (1854-1905)
Et elle continuait à demeurer près d'elle, avec une espèce d'air charmé et divinement hébété, dans l'immobilité d'une adoration profonde, l'enfoncement d'une contemplation presque idiote.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Ayant ouvert une fenêtre qui donnait sur rien, sur des cimes d'arbres, sur le ciel, il se dressa divinement fier au seuil de la nature rénovée.Remy de Gourmont (1858-1915)
Elle se jeta dans le tourbillon de la danse, ondulant comme ondule un cygne pourchassé et tout le monde l'acclamait et l'admirait : elle n'avait jamais dansé si divinement.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Sa toilette se composait d'une robe en peluche chaudron qui s'harmonisait divinement avec une toque de velours écarlate.Alphonse Allais (1854-1905)
Il anime, à lui tout seul, l'immensité du paysage ; il la fait vivante et divinement belle.Guy de Maupassant (1850-1893)
J'aurais voulu leur dire comme tu m'aimais et comme tu avais divinement su faire que je t'aime...Fernand Vandérem (1864-1939)
Par un effort de son génie, il s'est avisé que vous étiez divinement jolie ; le beau mérite !Victor Cherbuliez (1829-1899)
Lui, divinement, s'était mis à sourire, les yeux humides, sous cette caresse de ses trois grands fils.Émile Zola (1840-1902)
Divinement calme et jolie, nue dans une transparente tunique de soie jaune, elle était mollement couchée sur une peau de tigre.Octave Mirbeau (1848-1917)
Elle portait divinement la toilette et il suffisait qu'une robe fût drapée sur son corps de statue pour qu'elle parût un chef-d'œuvre sans défauts.Charmes Mérouvel (1832-1920)
Les artistes ne sont que des enfants divinement inspirés, qui filent leur soie d'or comme l'insecte, sans avoir conscience de l'œuvre qu'ils accomplissent, ni du but qu'ils se proposent.Paul Scudo (1806-1864)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DIVINEMENT » adv.

Par le secours ou la puissance de Dieu. Les accidents ne peuvent pas estre sans la substance, si ce n'est divinement, par miracle. Les Payens croyoient que ceux qui rendoient les oracles étoient inspirez divinement.
 
DIVINEMENT, signifie encore, Parfaitement, extraordinairement. Cet Orateur parle, escrit divinement bien.
Le mot du jour Confinement Confinement

Confinement est sans aucun doute le mot du jour, jour un peu long, à notre regret, mais qui incite ou qui invite à la réflexion.

Alain Rey 15/04/2020