stance

 

définitions

stance ​​​ nom féminin

vieux Strophe.
au pluriel Poème composé d'une suite de strophes lyriques d'inspiration grave. Les stances de Malherbe. Les stances de Rodrigue, dans « Le Cid » (de Corneille).
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ils sont écrits en une sorte de stance lyrique, terminée par un refrain qui est le même à travers tout le morceau.Auguste Angellier (1848-1911)
Il y avait, – mais comment pourrais-je, moi, indigne pécheur, terminer cette stance gastronomique ?George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
D'ailleurs l'omission de la stance (oui, d'une des dernières stances) était-elle aussi dans le manuscrit ?George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Je présume que vous n'avez pas perdu la stance dont je vous parle ?George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Les jeunes filles, assises sur les balcons, chantaient des couplets que les novios accompagnaient d'en bas ; à chaque stance éclataient des rires, des cris, des applaudissements à n'en plus finir.Théophile Gautier (1811-1872)
Ayant arrêté dans mon esprit qu'il y aurait un refrain, la division du poëme en stances apparaissait comme un corollaire nécessaire, le refrain formant la conclusion de chaque stance.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
À chaque stance le souffle s'arrête dans la poitrine et l'esprit se repose par un point d'admiration !Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Cependant quelques-uns des plus anciens gondoliers commencent encore parfois et continuent une stance du barde qui leur était autrefois si familier.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
À chaque détour d'allée, à chaque changement du jour, une stance, un mot fait entrevoir un paysage ou une apparition.Hippolyte Taine (1828-1893)
Il n'a même pas voulu qu'on ignorât son nom, et il le décline tout au long dans sa dernière stance.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Voilà une stance prise dans une des poésies de ce volume, et le sentiment exprimé en ces mots domine partout.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
J'ai changé conformément à vos avis, les allusions trop personnelles dans la sixième stance de ma dernière ode.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « STANCE » s. f.

Terme de Poësie, qui se dit d'un certain nombre reglé de vers graves & serieux qui contiennent un sens, au bout duquel il se fait un repos. Ce que le Couplet est dans les Chansons, la Strophe dans les Odes, les Stances le sont dans les Poëmes Epiques, ou en des matieres graves & spirituelles. La plus-part des Poëmes Italiens sont en Stances. Il y a des Stances de 4. 6. 8. 10. ou 12. vers. Les Pseaumes ont été traduits plusieurs fois en Stances.
Drôles d'expressions À la bonne franquette À la bonne franquette

À la bonne franquette : sans façon, sans cérémonie. 

Alain Rey 16/02/2020