stationnement

 

définitions

stationnement ​​​ nom masculin

Fait de stationner. Stationnement interdit. Parc* de stationnement.
français du Canada Parking. Garer sa voiture au stationnement.
 

synonymes

stationnement nom masculin

arrêt, parcage, garage (rare)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je dis «devraient» car s'il y a bien une chose qui nous est familière, quel que soit le pays, c'est le zèle des gardiens de zone de stationnement.Europarl
Et, chose encore plus risible, ces deux heures étaient censées leur épargner une amende de stationnement dans le parking local !Europarl
Ces contrôles inopinés pourraient être effectués sur la route, dans les ports ou sur des aires de stationnement de camions.Europarl
La première subvention portait sur la construction d'un nouveau terminal ; la seconde a été accordée pour un projet d'aménagement de piste et de surface de stationnement.Europarl
Enfin, et surtout, je voudrais attirer votre attention sur le projet pilote en faveur d'aires de stationnement sûres le long des autoroutes européennes.Europarl
J'estime qu'il est extrêmement important d'améliorer les parcs de stationnement des poids lourds à l'échelle européenne ; il s'agit là d'un point clé de la gestion de la sécurité.Europarl
Depuis lors, l'automobile en a conquis une grande partie pour les transformer en routes et en aires de stationnement.Europarl
Tout comme le permis de conduire, la carte de stationnement restera une carte nationale ou régionale, mais revêtant l'apparence du modèle communautaire.Europarl
Cela vaut par exemple pour les questions qui ont trait à la propriété, pour la réinstallation ou pour les compromis sur le stationnement des troupes.Europarl
On ne peut pas vraiment affirmer cela au sujet de ces recommandations sur les cartes de stationnement.Europarl
Ils doivent aussi payer un prix très élevé, s'ils ne peuvent pas trouver d'aires de stationnement convenables pour se conformer aux temps de repos que prescrit la législation européenne.Europarl
On a aussi constaté le défaut d'approvisionnements nécessaires ; le long stationnement des troupes au milieu des rassemblements ; leur emploi en fortes colonnes isolées, sans les points d'appui indispensables.Christophe-Marcel Roguet (1800-1877)
Il fut convenu qu'on choisirait plusieurs places, selon les heures ; pour ne pas donner l'éveil par un stationnement trop prolongé.Paul Féval (1816-1887)
Car tout ce qui tient à l'organisme, étant soumis au rythme de la vie, passe successivement par une phase de croissance, puis de stationnement et, enfin, de régression.Émile Durkheim (1858-1917)
Vers deux heures, un piquet d'ordre dut faire circuler la foule et veiller au stationnement des voitures.Émile Zola (1840-1902)
Ces pratiques ne doivent plus être considérées comme des infractions mineures ni traitées comme telles : il ne s’agit pas d’un mauvais stationnement ou d’un excès de vitesse.Europarl
Elle met l'accent, à nouveau, sur la nécessité de disposer d'aires de stationnement sûres et adaptées.Europarl
Poseidon inclut également le stationnement de facilités techniques dans l'espace aérien européen le long des côtes des îles grecques.Europarl
Par ailleurs, la recommandation n'harmonise malheureusement pas les conditions d'accès à ces cartes de stationnement.Europarl
Des négociations se déroulent également au sujet du stationnement d'avions américains sans pilote sur le territoire bulgare.Europarl
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots des politiques Top 10 des mots des politiques

Travailleur, dégagisme, abracadabrantesque... Choisis délibérément, employés à l'improviste ou totalement inventés, certains mots marquent durablement le discours des femmes et des hommes politiques français. Qu'ils soient surprenants, brutaux, décalés, peu connus ou utilisés mal à propos, ils ont tous pour point commun d'être largement repris dans les médias et commentés à l'infini. De la chienlit du général de Gaulle au perlimpinpin d'Emmanuel Macron, voici dix mots qui prouvent que le lexique des politiques n'en finit pas de nous étonner.

Édouard Trouillez 10/06/2020