arrêt

 

définitions

arrêt ​​​ nom masculin

Action de s'arrêter (dans sa marche, son mouvement) ; état de ce qui n'est plus en mouvement. Arrêt d'un train en gare. Signal d'arrêt. ➙ stop. Faire plusieurs arrêts. ➙ halte. —  Voitures à l'arrêt (➙ en stationnement). Bande d'arrêt d'urgence.
Chien d'arrêt, qui s'immobilise quand il sent le gibier. —  au figuré Tomber en arrêt : s'immobiliser, l'attention en éveil.
Fin d'un fonctionnement, d'une activité. Arrêt sur image. Arrêt cardiaque, arrêt du cœur. Arrêt des hostilités. ➙ cessation. —  Un arrêt de travail (pour cause médicale).
locution Sans arrêt : sans interruption. ➙ sans cesse.
Endroit où doit s'arrêter un véhicule de transport en commun. Arrêt d'autobus.
Pièce destinée à bloquer, immobiliser. Arrêt de porte. —  Cran* d'arrêt.
Droit Mandat d'arrêt : ordre d'incarcération délivré par le juge d'instruction (➙ arrestation). —  Maison d'arrêt, prison.
Arrêts : sanction disciplinaire infligée à un officier ou un sous-officier. Mettre aux arrêts.
Décision d'une cour souveraine ou d'une haute juridiction. ➙ jugement. Un arrêt du Conseil d'État.
littéraire Des arrêts du destin. ➙ décret.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
L'arrêt des libéralisations et des déréglementations doit être promulgué et les services publics reconnus dans le traité, et pas seulement comme dérogation à la concurrence.Europarl
En cas d'arrêt du transport aérien, nous ne sommes pas en mesure de pallier son absence de manière adéquate.Europarl
Non seulement sur les droits fondamentaux, mais aussi sur le droit d’asile, sur le mandat d’arrêt européen, sur l’entraide judiciaire pénale.Europarl
Nous exprimons donc quelque perplexité quant à la proposition de la présidence belge d'appliquer directement le mandat d'arrêt européen à une liste d'environ trente catégories de délits.Europarl
Nous savons que la quantité de ces substances présente dans la chaîne alimentaire augmente sans arrêt.Europarl
Une éventuelle suspension de l'arrêt de l'aide générique à la commande est à envisager en cas de suppression du délai de transition.Europarl
On le répète sans arrêt et on montre nos biceps, mais on ne va pas plus loin.Europarl
Il est logique pour des compagnies d'autobus opérant des transports internationaux de pouvoir faire monter à bord des passagers à tous les points d'arrêt prévus sur l'itinéraire.Europarl
Il est donc essentiel de réclamer un arrêt aussi complet que possible de la déforestation afin de protéger la biodiversité.Europarl
Je sais qu'à terme, tout le monde est partisan de ces normes minimales, mais notre groupe les a posées comme condition à un mandat d'arrêt européen.Europarl
Dans le cadre de l'arrêt des investissements que nous avons décidé, et aussi du gel des avoirs des banques, les mesures prises sont relativement faibles.Europarl
Comparée à la longue procédure d'extradition qui prend généralement plus d'un an, une procédure de remise grâce au mandat d'arrêt européen ne prend qu'en moyenne 43 jours.Europarl
Nous ne parlons pas aujourd'hui d'une priorité totale du mandat d'arrêt européen sur toute autre demande d'extradition.Europarl
À l'heure où la société change sans arrêt, la législation européenne ne peut se figer, car nous allons au devant de nouveaux problèmes et défis.Europarl
Nous en tiendrons compte pour élaborer notre second rapport d’évaluation sur la mise en œuvre du mandat d’arrêt.Europarl
L’arrêt était très clair et je ne comprends pas comment certains ont pu considérer que l’incinération de déchets ménagers constituait aussi une valorisation.Europarl
Aussi de la fécule doit-elle être importée, alors que les lignes de production lituaniennes sont à l'arrêt.Europarl
Il importe de coupler ces mesures à un arrêt des importations pour que la mesure soit globale.Europarl
Ce serait toutefois une erreur de penser à déformer les constitutions nationales afin de faire fonctionner le mandat d’arrêt.Europarl
L'arrêt complet de la machine est dès lors absolument impossible, même si le consommateur le désire.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ARREST » s. m.

Jugement ferme & stable d'une Puissance Souveraine. Un Arrest du Ciel, de la Providence. Chez les Payens on disoit, un Arrest de la Destinée. Arrest du Conseil d'enhaut, d'un Parlement, d'une Cour superieure. Arrest contradictoire. un Arrest sur Requeste. un Arrest par forclusion. un Arrest par appointé rendu du consentement des parties. Un Arrest sous la cheminée, c'est un Arrest donné sans qu'on ait veu le procés, mais par la cabale d'un petit nombre de Conseillers qui l'ont resolu en se chauffant & hors du Siege. On appelle des Arrests en robbes rouges, des Arrests qui se prononçoient autrefois avec ceremonie & solemnités sur des questions de circonstances, pour servir de regle & de maxime à l'advenir. Il y a aussi des Arrests qui ne servent que d'instruction au procés. un Arrest de conclusion. un Arrest à contre-dire. un Arrest interlocutoire ou provisoire. un Arrest de retention, de renvoy, &c. Ils sont opposés à l'Arrest definitif, & sont expliqués à leur ordre. On appelle aussi des Arrests de reglement, ceux qui sont rendus entre des Officiers contestants sur l'exercice de leurs charges, ou lors qu'ils établissent quelque maxime ou procedure qui regarde le public. On dit aussi, un Arrest en forme, lors qu'il porte sa commission, & commence par, Louïs par la grace de Dieu. Un Arrest par extrait, lors que sa commission est à part. Budée, Henry Estienne, Chassanée & Vossius derivent ce mot du Grec areston, qui signifie, placitum. Menage veut qu'il vienne de arrestare Latin, qui a été fait de stare, pour dire, Rendre une chose stable & fixe. On dit aussi, les Arrests de Loüet, de Le Prêtre, de Papon, de Monthelon, en parlant des livres & recueils d'Arrests qui ont été faits par ces Auteurs.
 
ARREST, signifie aussi, un empeschement qu'on met au payement, ou au transport de quelque chose. Il y a eu plusieurs saisies & arrests sur des meubles. On dit en ce sens, Mettre quelqu'un en arrest, pour dire, le mettre prisonnier, ou le garder jusqu'à ce qu'il ait fait ou payé quelque chose.
 
ARREST, signifie aussi, Repos. Le mercure est un metail qui n'a point d'arrest. cet homme est inconstant, un coureur, il n'a point d'arrest, son esprit n'a point d'arrest : & on dit en ce sens, Il n'y a point d'arrest à tout ce qu'il dit, pour dire, qu'il ne faut faire aucun fondement sur ses paroles.
 
On appelle aussi Arrest dans les armes à feu, un petit morceau de fer qui empêche qu'elles ne se laschent. Ce pistolet est en arrest. On le dit aussi dans l'Horlogerie, dans les choses qui vont par ressort : ce sont des pieces qui empêchent que les mouvements ne se fassent qu'en certain temps, & en certaine quantité.
 
En termes de Venerie, on appelle Arrest, l'action du chien couchant qui s'arreste quand il sent la perdrix ou le gibier.
 
En termes de Manege, Arrest est la pause que fait le cheval en cheminant. Former l'arrest du cheval, c'est l'arrester sur les hanches. Demi-arrest, c'est un arrest qui n'est pas achevé quand le cheval reprend & continuë son galop, sans faire ni pesades ni courbettes. On dit aussi, Mettre la lance en arrest, lors qu'on appuye ou qu'on arreste sa lance pour rompre en lice. On appelloit aussi Arrest, le petit fourreau de cuir qui servoit autrefois à arrester les lances.
 
ARREST, en fait de Cousture ou de Lingerie, se dit de certaines ganses ou fils redoublés qu'on met aux fentes ou extremités des habits, du linge, pour empescher qu'ils ne se decousent ou ne se rompent.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada

La langue française varie selon les différentes régions du monde. Certains mots et expressions sont employés seulement en France, en Belgique, en Suisse, en Afrique ou au Canada : on parle alors de francismes, de belgicismes, d’helvétismes, d’africanismes et de canadianismes (ou de québécismes pour ceux qui concernent uniquement le Québec). Il arrive aussi qu’un même mot ait des sens différents selon les pays, ce qui peut causer bien des malentendus ! Voici quelques exemples avec nos dix canadianismes sémantiques favoris.

Édouard Trouillez 23/05/2020