steppe

 

définitions

steppe ​​​ nom féminin

Grande plaine inculte, couverte d'herbe rase en plaques. —  Arts Art des steppes, des peuples nomades des steppes (Russie méridionale…), à l'âge du bronze.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Si quelqu'un d'eux se levait, toute la steppe se montrait à ses yeux diaprée par les étincelles lumineuses des vers luisants.Nikolaï Vassilievitch Gogol (1809-1852), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Une demi-heure après, la berline, restée en arrière, n'était plus qu'un point à peine visible à l'horizon de la steppe.Jules Verne (1828-1905)
Je voyais devant moi s'étendre une steppe nue et triste ; sur le côté s'élevaient des cabanes.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Dans l'homme courant seul à travers la steppe, on peut plus aisément deviner le courrier du czar.Jules Verne (1828-1905)
Les gens quon apercevait dans la steppe, voyant sans doute quelques mouvements dans le fort, se réunirent en groupe et parlèrent entre eux.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Au milieu d'une absolue solitude et d'un steppe de pierre, ce n'est qu'une haute enceinte crénelée, une place où l'on peut dormir à l'abri des attaques nocturnes, derrière des murs.Pierre Loti (1850-1923)
Un moment vint, toutefois, où cette fille sauvage, née sous quelque tente des nomades de la steppe, parla sans soulever l'hilarité.Daniel Lesueur (1854-1921)
A voyager alors à travers la steppe, il risquerait évidemment de se trouver sans ressource.Jules Verne (1828-1905)
Ce n'est plus l'immense steppe dont la ligne circulaire se confond à l'horizon avec celle du ciel.Jules Verne (1828-1905)
La kibitka, après être redescendue obliquement vers le sud-est pendant une quinzaine de verstes, retrouva et reprit la longue voie tracée à travers la steppe.Jules Verne (1828-1905)
S'échapper avant d'être arrivé dans cette ville, c'était s'exposer à retomber entre les mains des éclaireurs qui battaient la steppe.Jules Verne (1828-1905)
Pas un arbre, pas un monticule ne faisait saillie sur cette vaste plaine, qui recommençait la steppe sibérienne.Jules Verne (1828-1905)
Il faut avoir le courage de traduire, en langage vulgaire, ce mystérieux nitchevo du steppe.Paul Bourget (1852-1935)
Bientôt ils seront devant moi comme de l'herbe sèche, comme une steppe, et, en vérité, fatigués d'eux-mêmes, - et plutôt que d'eau, altérés de feu !Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Les gens qu'on apercevait dans la steppe, voyant sans doute quelques mouvements dans le fort, se réunirent en groupe et parlèrent entre eux.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Nulle part, autour d'eux, ils ne voyaient un arbre ; c'était toujours la même steppe, libre, sauvage, infinie.Nikolaï Vassilievitch Gogol (1809-1852), traduction Louis Viardot (1800-1883)
On ne pouvait point songer à retrouver le chapeau, roulé par le vent dans la steppe, et il n'était guère possible de la laisser courir tête nue entre trois hommes.Louis Énault (1824-1900)
Il regarde et aperçoit au milieu d'un steppe un objet tout brillant : c'est une plume d'or.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Cette route était encombrée et cachée par la neige ; mais à travers la steppe se voyaient des traces de chevaux chaque jour renouvelées.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Aussi bondissait-elle dans le monde comme un coursier dans son steppe, un coursier sans bride et sans fers.Honoré de Balzac (1799-1850)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Télétravail Télétravail

En ce 1er mai 2020 un peu particulier, la fête des travailleurs et des travailleuses accueille assez massivement une nouvelle forme d’acteurs confinés : les télétravailleurs·euses. L’occasion de se questionner sur l’origine de ce mot.

Aurore Vincenti 01/05/2020