Email catcher

succube

Définition

Définition de succube ​​​ nom masculin

Théologie Démon qui prend l'apparence d'une femme et vient la nuit s'unir à un homme pendant son sommeil. Les incubes et les succubes.

Synonymes

Synonymes de succube nom masculin

diablesse

Exemples

Phrases avec le mot succube

Ce sont les enfants monstrueux de ces cauchemars impurs qu'on appelait autrefois les incubes et les succubes.Éliphas Lévi (1810-1875)
On y trouve des entités déphallicisées, asséchées – des incubes, succubes, anges, chauve-souris qui règnent dans cet enfer de la non-vie.Savoirs et clinique, 2019, Franz Kaltenbeck (Cairn.info)
Détrônant toutes les âmes sœurs, l'addictive est un succube qui rassure et coupe de certaines puissances de la vie.Chimères, 2017, Quentin Vergriete (Cairn.info)
Ce subjectile est habituellement situé dessous l'actant (comme aussi un succube), offre une résistance, se laisse traverser ou pas.EMPAN, 2015 (Cairn.info)
Voilà pourquoi on était plus à l'aise en parlant latin sur le fait des incubes et des succubes.Paul Lacroix (1806-1884)
Elle est rusée comme une succube et charmante aux jeux préambulaires, que me faut-il de plus ?Remy de Gourmont (1858-1915)
Malgré tant de faits, tant d'aveux, tant de déclarations, tant d'exemples mémorables, certains démonographes ont nié l'existence des incubes et des succubes.Paul Lacroix (1806-1884)
Il en est des esprits succubes comme des incubes : ils n'ont ordinairement d'autre fondement que le rêve et l'imagination blessée, et quelquefois l'artifice des hommes.Paul Lacroix (1806-1884)
Vient une association qui la conduit à se remémorer qu'au début de son adolescence elle avait été angoissée par les histoires de succubes et d'incubes.Communications, 2021, Jacqueline Carroy, René Kaës (Cairn.info)
On a ensuite confondu les incubes et les succubes avec les véritables produits.Honoré-Gabriel de Riqueti de Mirabeau (1749-1791)
Ici pourrait s'achever cet ouvrage, mais une dernière clarté le ravive, loin des vampires et des succubes.Critique, 2009 (Cairn.info)
A la longue d'une patiente fixité, on aperçoit dans l'ombre, une espèce de larve de femme, lemure, empuse, vampire ou succube.Joséphin Péladan (1859-1918)
Elle dormait la tête renversée, un de ses pieds refoulant ses couvertures, comme la succube au-dessus de laquelle le rêve bat des ailes.Victor Hugo (1802-1885)
Elle fut le satanique succube de cet heureux infortuné, qui se trouvait au comble de la félicité, et ne mesurait pas la profondeur de sa chute.Georges Ohnet (1848-1918)
Sorcelleries et sabbats, pactes, possessions et envoûtements, incubes et succubes, toutes choses qui firent trembler les âges de foi, sont bel et bien finies.Joanny Bricaud (1881-1934)
Dans certains cas, et on voit lesquels, il est même une possession, un commerce avec un esprit incube ou succube.L'Autre, 2003, Dan Schurmans (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de SUCCUBE s. m.

Demon qu'on dit emprunter la figure d'une femme pour exciter les hommes à paillardise. Il est opposé à Incube, qui fait pecher l'autre sexe. Ceux qui ont écrit de la Demonomanie, racontent plusieurs histoires des Incubes & des Succubes.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.