suint

 

définitions

suint ​​​ nom masculin

Graisse que sécrète la peau du mouton, et qui se mêle à la laine.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et, lorsqu'un des tondeurs en saisissait une, elle se taisait, s'abandonnait, ballonnée par l'épaisseur de sa fourrure, que le suint et la poussière cuirassaient d'une croûte noire.Émile Zola (1840-1902)
Une odeur de poudre d'étal et de suint poignait les narines.Louis Dumure (1860-1933)
On divise aussi les laines en surge ou en suint et en lavées.Jean-Sébastien-Eugène Julia de Fontenelle (1780-1842)
La laine en suint était vendue par toisons, la laine lavée au poids.Gustave Fagniez (1842-1927)
Pour la laine en suint, le tarif du tonlieu reposait sur le nombre de toisons vendues.Gustave Fagniez (1842-1927)
Pour la laine et les agnelins en suint, la chaussée était de 2 den.Gustave Fagniez (1842-1927)
On ne pouvait rien toucher, les moindre choses étaient comme enduites de ce suint jaunâtre, qui collait aux mains.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SUINT » s. m.

Sueur ou crasse qui s'engendre sur la peau des animaux, & particulierement des bestes à laine. On appelle proprement suint, de la laine grasse, telle qu'elle sort de dessus la peau des moutons, avant qu'elle soit lavée. Ce mot est derivé du Latin lana succida, qui signifie la même chose.
Les mots du bitume Ambiancer Ambiancer

v. transitif / pronominal : 1. Mettre de l’animation, séduire, chauffer 2. Se disposer à faire la fête.

Aurore Vincenti 17/02/2020