synode

 

définitions

synode ​​​ nom masculin

Religion Assemblée d'ecclésiastiques (spécialement catholiques, protestants).
Le saint-synode : conseil suprême de l'Église russe (orthodoxe). Les saints-synodes.
 

synonymes

synode nom masculin

concile

consistoire

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les pasteurs peuvent être suspendus ou destitués par le synode particulier, conformément à la discipline ecclésiastique.Aristide Briand (1862-1932)
Un commissaire royal assiste, sans voix délibérative, aux séances du synode, et contre-signe les copies des actes de l'assemblée.Élisée Reclus (1830-1905)
Les synodes particuliers sont représentés au synode général, en raison de la population de leur ressort.Aristide Briand (1862-1932)
Enfin, on dressait à la fin du synode provincial un « despartement » pour les veuves de la province, c'est-à-dire qu'on taxait chaque colloque suivant sa richesse et ses moyens.Jacques Boulenger (1879-1944)
En 1601 seulement, un synode détermina les conditions auxquelles les pasteurs pourraient relever de semblables défis et rendit, par conséquent, les controverses plus rares.Jacques Boulenger (1879-1944)
Un synode national recommande aux localités qui ont plusieurs pasteurs d'en envoyer « alternativement... le plus grand nombre qu'elles pourront ».Jacques Boulenger (1879-1944)
Le synode national est composé des délégués laïques et ecclésiastiques élus par chaque synode provincial.Aristide Briand (1862-1932)
Ils siègent, en leur qualité, au synode général et sont membres de droit de la commission synodale prévue à l'article 20 ci-dessous, mais ils ne la président pas.Aristide Briand (1862-1932)
Nos chœurs seraient à peine excusables, même comme troupe de commençans novices : tout pardon, maintenant, doit être refusé à un tel synode de pécheurs croassans.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Un synode de 1594 avait ordonné que les diacres et anciens ne pourraient quitter leurs charges avant d'avoir « satisffait à l'entretainement des ministres ».Jacques Boulenger (1879-1944)
Un synode recommande aux pasteurs « d'estre grandement circonspects à la recommandation qu'ils fairont... des parties plaidantes ».Jacques Boulenger (1879-1944)
Il vécut encore seize ans, n'alla plus à aucun synode, et s'interdit d'assister à aucune assemblée d'évêques.Jules Michelet (1798-1874)
Le synode réglait toutes les affaires ressortissant de la province, à l'exception de certaines questions et particulièrement les questions de doctrines sur lesquelles le synode national statuait définitivement.Aristide Briand (1862-1932)
Le troisième acte représente la salle du synode, et s'ouvre par une marche processionnelle d'un caractère majestueux qui accompagne le défilé de la cour et des juges.Charles Gounod (1818-1893)
Il prononce sur toutes les contestations survenues dans l'étendue de sa juridiction, sauf appel au synode général.Aristide Briand (1862-1932)
Les députés au synode général se renouvellent par moitié tous les trois ans dans chaque circonscription de synode particulier.Aristide Briand (1862-1932)
La conférence et le synode que tint ensuite tout le clergé hussite, pour tâcher d'éclaircir les dogmes, n'aboutirent à rien.George Sand (1804-1876)
En cas de réclamation, la commission synodale en apprécie le bien ou mal fondé et la soumet, s'il y a lieu, au synode particulier, qui décide.Aristide Briand (1862-1932)
S'il apprenait que quelques prêtres dussent se réunir, il pensait que c'était le synode qui allait le condamner.Charles de Rémusat (1797-1875)
Le synode constituant sera composé d'un nombre double de celui des membres du synode général.Aristide Briand (1862-1932)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SYNODE » s. m.

Assemblée de l'Eglise Universelle, qu'on appelle autrement Concile Oecumenique. On a eu tant de respect pour les premiers Synodes, que les Huguenots même en reconnoissent l'autorité.
 
SYNODE, est aussi une convocation que fait un Evêque des Curez de son Diocese pour y faire quelques reglements, quelques corrections, pour conserver la pureté des moeurs dans son Diocese. On les faisoit autrefois deux fois l'année, au mois de May, & aux Calendes de Novembre.
 
SYNODE, se dit aussi de la convocation qui se fait des chefs & des principaux des Eglises pretenduës Reformées, pour entretenir chez eux la reforme & la discipline, & deliberer de leurs affaires & de leur conservation. Un tel Ministre fut deposé en plein Synode tenu à Charenton un tel jour.
Les mots du bitume Scred Scred

adj. : discret

Aurore Vincenti 10/06/2020