Email catcher

tabernacle

Définition

Définition de tabernacle ​​​ nom masculin

Petite armoire qui occupe le milieu de l'autel d'une église et contient le ciboire.

Exemples

Phrases avec le mot tabernacle

Aux tabernacles il est demandé une mission de confiance pure.Vacarme, 2004, Jérôme Mauche (Cairn.info)
L'autel, en bois de chêne, rétabli où il était avant la révolution, était double et à double tabernacle.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Aaron mit alors un vase, empli d'un omor de manne, en réserve dans le tabernacle.Henri Loëb (1805-1899)
Résultat : le tabernacle a été retiré de la vente et discrètement restitué, en juin, à la commune.Ouest-France, 06/09/2017
L'autel se dressait sans nappe dans une désolante nudité, et la porte du tabernacle gisait au loin dans la poussière.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Le tabernacle est abrité sous de belles draperies orangées, retombantes, nouées sur l'ouverture, en bois sculpté, qui évoquent parfaitement l'aspect d'une tente du désert.Ouest-France, 01/03/2019
Dans le bas, tous les bancs sont tournés vers le tabernacle placé au fond du temple, juste en face de l'entrée principale.Romantisme, 2004 (Cairn.info)
La clé du tabernacle, sur l'autel principal, a en effet été volée.Ouest-France, 13/08/2020
Devant chacun des tabernacles, un homme tenait en équilibre, sur sa tête, un large vase où fumait de l'encens.Gustave Flaubert (1821-1880)
Jamais elle n'entrait dans cette chambre, où il aimait à cacher certains travaux, et qui restait close, ainsi qu'un tabernacle.Émile Zola (1840-1902)
Ainsi, cette trame commence par la création et se termine par la construction du tabernacle.Communio, 2020, Axel Bühler (Cairn.info)
Un tabernacle a été construit pour installer les deux turbines électriques.Ouest-France, Michèle BESSON, 31/05/2018
Le symbole étant son lieu, son tabernacle, le tabernacle du désir.Revue management et avenir, 2004, François Attali (Cairn.info)
L'implantation du tabernacle, sur une paroi latérale, est aussi très novatrice pour l'époque.Ouest-France, 20/08/2020
Ainsi on trouve des habits sacerdotaux cousus avec des fils d'or et d'argent, entre autres statues, tabernacle, vitrail etc.Ouest-France, 10/05/2021
D'autant plus que l'unique photographie du tabernacle retrouvée aux archives date de 1967.Ouest-France, 06/09/2017
Et à l'extrême surgit le vandalisme des croix, des tabernacles, des cimetières, des statues de saints.Revue catholique internationale Communio, 2021, Vincent Aucante (Cairn.info)
La porte du tabernacle est fermée, la lumière rouge tremblote.Revue de la Société Française de Gestalt, 2004, Fernande Amblard (Cairn.info)
C'étaient les mystères du tabernacle qu'il allait dévoiler aux regards étonnés d'un néophyte.Édouard Corbière (1793-1875)
Ils avaient, non sans effraction, sans doute, ouvert le tabernacle.Émile Bergerat (1845-1923)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de TABERNACLE s. m.

Lieu où reposoit l'Arche d'Alliance chez les Juifs, soit lors qu'elle étoit sous des tentes, soit lors qu'elle fut posée dans le Temple. Voicy comme Philon Juif descrit ce Tabernacle. C'étoit un bastiment composé de 48. ais de cedre revestus d'or massif, sous chacun desquels il y avoit un sousbassement d'argent, & au sommet un chapiteau d'or. Il étoit environné de dix pieces de tapisseries de diverses couleurs precieuses, d'hyacinthe, de pourpre, d'escarlate. Chacune avoit 28. coudées de long, & quatre de large. La longueur du Tabernacle étoit de 30. coudées, & il en avoit 10. de largeur : Josephe dit douze. Il étoit environné d'un parvis de cent coudées de long, & de 50. de large, fermé de 60. paux de cedre, revestus d'argent. L'Arche étoit posée au milieu de ce Tabernacle dans le secret Oratoire, & elle étoit dorée dedans & dehors ; le dessus de laquelle comme un couvercle, étoit appellé Propiciatoire, parce qu'il appaisoit l'ire de Dieu. Elle étoit entourée de plusieurs voiles tendus avec des crochets & des boucles d'or. Ce mot vient de tabernaculum Latin, qui signifie tente.
 
La Feste des Tabernacles chez les Juifs étoit une Feste solemnelle qu'ils celebroient au mois de Septembre.
 
TABERNACLE, en langage de l'Escriture signifioit aussi, Demeure, logement, tente, pavillon. Les Apostres dirent à JESUS-CHRIST, lors de sa transfiguration, qu'il falloit faire là trois tabernacles pour y demeurer. Que tes tabernacles sont beaux, Seigneur ! dit le Psalmiste.
 
TABERNACLE, chez les Chrêtiens, se dit du lieu où on enferme le Saint Sacrement sur l'Autel. On tient que le tabernacle de l'Escurial vaut cinq cens mille écus, tant il est enrichi. Les tabernacles doivent être dorez de teinte, être envoirez, & fermants à clef, & leurs verres doivent être bien assis & enclavez, comme il est porté dans les statuts de Peinture.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des régionalismes qui vont vous charmer Top 10 des régionalismes qui vont vous charmer

D’un bout à l’autre de l’Hexagone, on parle toutes et tous la même langue, le français. Pourtant – quiconque a déjà voyagé en dehors de sa région...

Mathieu Avanzi 21/11/2023
sondage de la semaine