tac

 

définitions

tac ​​​ nom masculin

Bruit sec.
locution Répondre, riposter du tac au tac, riposter immédiatement à une attaque verbale.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il ne peut mourir à présent que ses amis l'entourent, et que la grande horloge remplit la maison de son tic-tac familier.Lucien Biart (1828-1897)
Elles n'entendaient que le tic-tac du balancier marquant les secondes, le cliquetis des aiguilles agiles et les battements de leurs cœurs rythmant leur angoisse.Madame Henri de la Ville de Mirmont (1860-1933)
Tantôt résigné, tantôt désespéré, il comptait les heures une à une, se promenant de long en large, s'arrêtant parfois pour ne plus entendre que l'impassible tic-tac de la vieille horloge.Lucien Biart (1828-1897)
C'est au moment où il nous rejoint qu'on entend devant nous, sortant d'une espèce de bosse, le tac-tac de la mitrailleuse.Henri Barbusse (1873-1935)
Par bonheur, j'avais ma montre, qui me permettait de me livrer à cette occupation, et me tenait compagnie avec son joyeux tic tac.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
On n'entendait que le tic-tac régulier d'une belle horloge aux colonnes de bois tors avec des appliques de cuivre doré, et le sifflement doux des bûches brûlant dans la cheminée.Edmond Lepelletier (1846-1913), Victorien Sardou (1831-1908) et Émile Moreau (1852-1922)
Les mêmes faits quotidiens se répétaient monotones et réguliers comme le tic-tac de la pendule.Émile Gaboriau (1832-1873)
Après être resté assis, un bout de temps, attentif au tic tac de l'horloge de bois, il hasarda un regard curieux sur le buffet.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Ils passent comme des tourbillons, avec des claquements de soufflets qui semblent les tic-tac mêmes du mécanisme de leurs exercices.Émile Zola (1840-1902)
Placide, elle les introduisit dans une salle basse, carrelée ; une grande horloge à poids et à balancier faisait entendre de lents et gros tic-tac.Paul Margueritte (1860-1918)
Alors elle remarqua le tic-tac léger de la pendule et un autre petit bruit, ou, plutôt, un bruissement presque imperceptible.Guy de Maupassant (1850-1893)
Ils essaient de me faire l'éloge de leur petite vertu et de m'attirer vers elle ; ils voudraient bien entraîner mon pied au tic-tac du petit bonheur.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Mon immobilité était telle que, pour la première fois depuis des mois, je remarquai le tic tac de la pendule.Marcel Proust (1871-1922)
Le tic-tac de la pendule s'entendra parfaitement dans le silence de la nuit et sera étouffé par les bruits de la journée.Joseph Delboeuf (1831-1896)
Alors elles indiquent l'heure sans se tromper et font entendre en même temps un modeste tic-tac.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
La pendule parla politique – tic, tac – elle savait quelle heure elle avait sonné, mais les mauvaises langues disaient qu'elle ne marchait pas bien.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Quelques secondes s'écoulèrent, solennellement, scandées par le tic-tac de la pendule, et sans qu'aucun des trois acteurs de cette scène fît un mouvement.Daniel Lesueur (1854-1921)
Le tic-tac de l'horloge lui rappelait les battements de son cœur, une piqûre d'épingle les clous de la croix.Gustave Flaubert (1821-1880)
On n'entendait que le bruit sec des sabots qui frappaient l'aire ou le tic-tac monotone du balancier de l'horloge.Gaston Lavalley (1834-1922)
Seul le tic tac dur d'une horloge de bois troublait le calme des murs de son mouvement mécanique et régulier.Guy de Maupassant (1850-1893)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TAC, ou TAC TAC » s. m.

Mot qui exprime le son des corps durs & secs qui frappent les uns sur les autres. Le balancier d'une horloge fait tic & tac. Le pous émeu fait tac tac. Dans les cabarets on a tout ce qu'on desire au tac tac du couteau.
 
TAC, est aussi une maladie contagieuse des moutons. En l'an 1411. il y eut aussi une maladie qu'on appelloit le tac, qui fut presque universelle, qui causoit fiévres & tremblements, degoust & insomnie, grande lassitude avec une toux violente & crachement de sang : & alors quand on vouloit faire quelque imprecation contre son ennemy, on luy souhaitoit le tac.
Le mot du jour Crise Crise

Nous l’entendons partout et tout le temps, en ce moment et à raison, puisque nous traversons une crise, soit un épisode violent et aigu qui n’a pas vocation à s’installer dans le temps.

Aurore Vincenti 06/05/2020