tacitement

 

définitions

tacitement ​​​ adverbe

De façon tacite. Contrat tacitement reconductible.
 

synonymes

tacitement adverbe

implicitement

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Nos relations de famille ne me permettaient pas de passer si près de vous sans vous voir, et je désirais vous faire tacitement un dernier adieu.Jane Austen (1775-1817), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Ce rapport aurait dû critiquer les abus de ce type au lieu de les approuver tacitement.Europarl
Il laisse ses représentants sans ordres, sans instructions, et son silence leur prescrit tacitement l'inaction.Albert Vandal (1853-1910)
Si nous approuvons tacitement une approche de ce genre, nous pourrions être considérés comme complices de ces délits.Europarl
Tacitement, les deux époux en étaient arrivés à s'accorder l'un à l'autre toute liberté,– pour avoir la paix.Albert Cim (1845-1924)
Seules quelques erreurs typographiques évidentes ont été tacitement corrigées, et quelques corrections ont été apportées à la ponctuation.Gabriel Richou (1852-1915)
Comme si ces choses fastidieuses, et convenues le plus tacitement possible, devaient absorber, à ce point, la totalité des soucis, chez les réels vivants !Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Dès aujourd'hui, et malgré la loi, la division des pouvoirs ne se fait qu'après la cérémonie, tacitement, au cours du mariage, sans accord préalable.Charles Turgeon (1855-1934)
Cependant l'original présente de nombreux défauts d'impression en début et en fin de ligne : ces défauts ont été tacitement corrigés.Honoré de Balzac (1799-1850)
L'accord est conclu pour une période de cinq ans et est reconduit tacitement chaque année.Europarl
Cependant la ponctuation, les erreurs u/n et les erreurs æ/œ en latin ont été tacitement corrigées à certains endroits.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Certaines expressions qui appliquées aux individus, avaient jadis une signification méprisante et l'ont encore dans le sens absolu des mots, représentent de nos jours, c'est tacitement entendu, une exclamation flatteuse.Dora Melegari (1849-1924)
Elle se reprocha beaucoup de n'avoir pas insisté jusqu'au bout sur son départ, et de s'être laissé engager tacitement à y renoncer.George Sand (1804-1876)
Déjà elle acceptait tacitement la vie, elle savait le prix de sa jeunesse, et vivait au jour le jour, sans déplorer le passé, indifférente à l'avenir.Paul Margueritte (1860-1918)
Au bout d'un quart d'heure de diplomatie, ce congrès de regards avait tacitement arrangé l'affaire.Henry Murger (1822-1861)
Il n'est pas né d'une circonstance accidentelle, et j'ose dire qu'il est, tacitement, au fond de toutes les transactions.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Les défauts d'impression en début et en fin de ligne ont été tacitement corrigés, et la ponctuation a été tacitement corrigée par endroits.Honoré de Balzac (1799-1850)
Seulement il y met une condition préalable : c'est qu'il sera tacitement convenu d'un armistice de vingt-quatre heures à cette occasion.Anne-Jean-Marie-René Savary (1774-1833)
Il avait donné sa vie tacitement, et eût jugé indigne de tous deux de faire signe de la vouloir reprendre.Alfred de Vigny (1797-1863)
Catherine déshéritait sa fille, tacitement, comme indigne, et ne lui faisait pas même l'aumône d'une parole de pardon.Jean Hippolyte Mariéjol (1855-1934)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TACITEMENT » adv.

Sans parler, & sans reclamer. La Loy dit que celuy qui se taist, consent tacitement.
Déjouez les pièges ! « Combien d'entretiens as-tu passé » ou « passés » ? « Combien d'entretiens as-tu passé » ou « passés » ?

Maîtrisez l'accord du participe passé avec un adverbe de quantité.

12/03/2020