taudis

 

définitions

taudis ​​​ nom masculin

Logement misérable, sans confort ni hygiène.
Logement mal tenu. Cette chambre est un vrai taudis.
 

synonymes

taudis nom masculin

bouge, bidonville, cambuse, gourbi, masure, galetas (vieux)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Tout en ce taudis était à l'abandon et repoussant de malpropreté, tout dénonçait la misère et la plus basse crapule.Émile Gaboriau (1832-1873)
Cela peut devenir bien incommode et bien dangereux, mossiou, de ne pas voir clair dans ce taudis !George Sand (1804-1876)
Au milieu d'une large cour, le haremlik dresse ses étages, que domine une terrasse couverte ; devant la cour, une suite de hangars abrite des taudis, où vivent les paysans.Gabriel Louis Jaray (1878-1954)
Il y a de la ferme, du château et de la chaumière dans ces taudis aristocratiques qui gardent un air de grandeur au milieu de leur délabrement.Edmond About (1828-1885)
Mais moi je ne me prête pas à tes turlutaines en te recevant dans ma maison qui te paraîtrait un taudis maintenant que tu as des habitudes de luxe.Eugène Demolder (1862-1919)
Elle lui avait avancé la chaise la plus intacte du taudis, elle voulait absolument qu'il acceptât quelque chose, un petit verre de doux, à tout le moins.Émile Gaboriau (1832-1873)
Nous faisons une courte halte devant un pauvre taudis où plusieurs hommes sont étendus sur une natte en sparterie.Joseph Vilbort (1829-1911)
Emmi la vit entrer dans une méchante cahute isolée des autres habitations, qui, pour paraître moins misérables, n'en étaient pas moins un assemblage de quelques douzaines de taudis.George Sand (1804-1876)
C'était le taudis le plus inénarrable, tout ce que l'avarice sordide et malpropre peut recueillir était là.Alexis Bouvier (1836-1892)
Depuis l'âge de huit ans je gagne le pain que je mange, la robe que j'ai sur le dos et le loyer du taudis où je couche.Émile Gaboriau (1832-1873)
Sa première pensée est pour ce froid terrible, ce vent du nord qu'elle ne sent pas, mais qui doit souffler si cruellement dans les taudis des pauvres gens.Émile Zola (1840-1902)
Je vis là de grosses filles brunes, médiocrement belles, en des taudis pleins d'armoires à glace.Guy de Maupassant (1850-1893)
C'est vous qui vîntes me voir en mon taudis qui se trouva fort honoré de votre visite.Michel Zévaco (1860-1918)
Je ne découvrais pas de fin à cette effroyable vie, quand un soir, le commissaire de police se présenta à notre taudis et nous commanda de le suivre.Émile Gaboriau (1832-1873)
Au fond une porte donne dans une cuisine ; à droite, près du comptoir, existe une sortie sur l'allée qui conduit aux taudis où l'on couche à trois sous la nuit.Eugène Sue (1804-1857)
C'était un taudis trop neuf, trop sec, trop propre : du bois blanc, deux chaises, un lit étroit.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Il y a grande apparence que cette belle mademoiselle avoit fait mettre le feu, par dépit, à ce taudis de bois qui est en dehors.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
J'avais une sortie de derrière, ou plutôt chaque planche de mon taudis pouvait être poussée et servir de porte.Paul Féval (1816-1887)
En outre elles avaient ouvert un débit de liqueurs dans leur taudis et la vieille disait la bonne aventure à sa clientèle de pieds-poudreux et de claque-dents.Georges Eekhoud (1854-1927)
Jamais le jeune homme n'aurait consenti à habiter un pareil taudis, s'il n'avait compté sur les douceurs tièdes de son bureau.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TAUDIS » s. m.

Petit logement étroit, sale & malpropre, où logent de petites gens. Il est contraint par la necessité de se loger en un méchant taudis. On le dit aussi des lieux où les meubles sont en desordre, en confusion. Ne me venez pas voir pendant mon desménagement, vous trouveriez un étrange taudis. Un Poëte burlesque pour décrire la malpropreté des Colleges a dit :
 
Tel étoit ce fameux taudis,
 
Que Chaos on nomma jadis.
 
Ce mot vient de ce qu'anciennement on appelloit taudis, de petites hutes ou couverts que faisoient des assiegeans dans les approches d'une place, qui étoient des especes de mantelets pour approcher des murs à couvert, comme la tortuë. Du Cange dit qu'il vient de tuldum, qui se disoit proprement de ce desordre & confusion que faisoit le bagage dans un camp, d'où on l'a étendu aux autres meubles mal arrangez.
Le dessous des mots En selle, Gisèle ! En selle, Gisèle !

La grande boucle est l’un des événements sportifs majeurs en France.

Marie-Hélène Drivaud 17/09/2020