Email catcher

taudis

Définition

Définition de taudis ​​​ nom masculin

Logement misérable, sans confort ni hygiène.
Logement mal tenu. Cette chambre est un vrai taudis.

Synonymes

Synonymes de taudis nom masculin

bouge, bidonville, cambuse, gourbi, masure, galetas (vieux)

Exemples

Phrases avec le mot taudis

Ils ont construit leur vie ici, leurs codes, leurs habitudes, le foyer, même taudis, est leur seule attache.Vacarme, 2005, Carine Eff (Cairn.info)
Il faudra attendre 1978 pour voir disparaître les bidonvilles et les taudis.Vie Sociale et Traitements, 2005, Manoli Davila-Galdano-Gavoli (Cairn.info)
Au fond du taudis, les filets commençaient à flamber, atteints qu'ils avaient été par les éclats de braise.Paul Féval (1816-1887)
Elle se trouve au bout d'un dédale de chambres en brique et de taudis en tôle accolés les unes aux autres.Ouest-France, Valérie HIRSCH, 23/03/2020
Elle s'estime chanceuse car avant, sa famille habitait dans un de ces épouvantables taudis qui ont été illégalement contruits sur le toit des immeubles.Ouest-France, 21/07/2021
Mon taudis avait bien assez de trous sans cela.Paul Féval (1816-1887)
Contre un tas d'imbéciles qui avocassent du matin au soir dans leur taudis !Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
En 1934, l'industriel veut lutter contre les taudis, la tuberculose et la précarité.Ouest-France, 23/03/2021
Tout en ce taudis était à l'abandon et repoussant de malpropreté, tout dénonçait la misère et la plus basse crapule.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il s'agit d'un quartier dense, concentration de taudis aux logements dégradés, mais il est animé, vivant et doté d'une société civile dynamique.Politique africaine, 2012, Claire Bénit-Gbaffou, Eulenda Mkwanazi, Raphaël Botiveau (Cairn.info)
Mais en arrivant dans le nord, elle découvre que son logement est un taudis.Ouest-France, 05/12/2012
C'était un affreux taudis ; mais elle se sentait libre.Victor Hugo (1802-1885)
Conduire des propriétaires occupants de taudis à quitter leur domicile peut s'avérer particulièrement délicat.Revue française d'administration publique, 2016, Gilles Jeannot (Cairn.info)
Il ne parviendra pas à la sortir de son taudis, résigné et impuissant devant son incapacité à changer les choses.Esprit, 2013, Nicolas Léger (Cairn.info)
Elle évoqua une seule fois la misère de ses origines, ses parents immigrés et le taudis qui leur servait de domicile.Études sur la mort, 2005, Thierry Jandrok (Cairn.info)
C'étaient des taudis, surpeuplés à l'extrême, de vrais foyers de famine et de maladies.Le Monde Juif, 1951, Michel Mazor (Cairn.info)
Son appartement est devenu un taudis dans lequel on ne voudrait pas laisser son animal de compagnie.Ouest-France, Mikaël PICHARD, 28/02/2020
Jamais le jeune homme n'aurait consenti à habiter un pareil taudis, s'il n'avait compté sur les douceurs tièdes de son bureau.Émile Zola (1840-1902)
Ils se retrouvèrent souvent dans des taudis dont des services municipaux à l'hygiénisme mal placé refusaient de ramasser les poubelles.Esprit, 2006, Thierry Naudin (Cairn.info)
Ces deux êtres menaient dans ce taudis misérable une existence heureuse.Victor Hugo (1802-1885)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de TAUDIS s. m.

Petit logement étroit, sale & malpropre, où logent de petites gens. Il est contraint par la necessité de se loger en un méchant taudis. On le dit aussi des lieux où les meubles sont en desordre, en confusion. Ne me venez pas voir pendant mon desménagement, vous trouveriez un étrange taudis. Un Poëte burlesque pour décrire la malpropreté des Colleges a dit :
 
Tel étoit ce fameux taudis,
 
Que Chaos on nomma jadis.
 
Ce mot vient de ce qu'anciennement on appelloit taudis, de petites hutes ou couverts que faisoient des assiegeans dans les approches d'une place, qui étoient des especes de mantelets pour approcher des murs à couvert, comme la tortuë. Du Cange dit qu'il vient de tuldum, qui se disoit proprement de ce desordre & confusion que faisoit le bagage dans un camp, d'où on l'a étendu aux autres meubles mal arrangez.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.