tirailleur

 

définitions

tirailleur ​​​ , tirailleuse nom

Soldat détaché pour tirer à volonté et harceler l'ennemi. En tirailleurs, en lignes espacées, sans profondeur. —  au figuré Personne qui agit, se bat isolément, en franc-tireur.
anciennement Soldat de certaines troupes d'infanterie coloniale, encadrées par des Français. Tirailleurs algériens, sénégalais.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Enfin, par une résolution désespérée, prenant son courage à deux mains, il engagea l'affaire en tirailleur, par quelques coups de feu isolés et tirés à longs intervalles.Jules Sandeau (1811-1883)
Dix minutes après, toute la ville savait la présence du tirailleur.Paul d'Ivoi (1856-1915)
De temps en temps, sur la file, se balance, plus haut que les autres, le masque de houille d'un tirailleur sénégalais.Henri Barbusse (1873-1935)
Le tirailleur isolé choisit lui-même le but et la hausse.Félix Chapuis (1853-?)
Montalais, savante dans cette guerre de tirailleur, protégeait toute la ligne par le feu roulant qu'elle dirigeait sur l'ennemi.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Le premier ennemi qui se rencontre à ma portée est un tirailleur indigène.Joseph Vilbort (1829-1911)
On eût pensé que le tirailleur n'avait attendu que la venue de son chef pour mourir.Paul d'Ivoi (1856-1915)
Car qu'est-ce que la gloire d'un tirailleur qui périt sans témoin, qui n'est loué, blâmé ou regretté que par une escouade ?Philippe-Paul de Ségur (1780-1873)
Pépin grommelle, se fouille, et tire de sa poche une pincée de tabac mêlée de poussière qu'il donne au tirailleur.Henri Barbusse (1873-1935)
Les détachements isolés ne battent pas volontiers la campagne, quand le moindre buisson, la plus frêle broussaille cache un tirailleur habile.Jules Verne (1828-1905)
C'était d'ailleurs une luxuriante nature, un artiste d'instinct, un garçon spirituel, qui ne faisait pas un feu roulant de bons mots, mais s'escrimait plutôt en tirailleur.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Être bien, mal luné Être bien, mal luné

Être bien, mal luné : être de bonne, de mauvaise humeur. 

Alain Rey 23/04/2020