Email catcher

tonnante

Formes

Exemples

Phrases avec le mot tonnante

Il acheva d'une voix tonnante, grisé par l'ivresse de ses nerfs, et, tout à coup, transporté d'aise en s'admirant héroïque.Paul Adam (1862-1920)
Mais le reproche qui revient sans cesse, et comme par manie, c'est sa voix rude et âpre, et sa parole toujours tonnante.Victor Hugo (1802-1885)
Il me cria qui vive d'une voix tonnante, afin que tout rèpondit à son habillement.Gatien de Courtilz de Sandras (1644-1712)
Contre la futaie tonnante, les flots de grenadiers montèrent, par colonnes bleues hérissées de baïonnettes et velues de hautes coiffures.Paul Adam (1862-1920)
La foule s'y presse nombreuse, elle suit attentivement les moindres paroles de son orateur qui déclame d'une voix tonnante les mises à prix et les surenchères.Ouest-France, 05/03/2021
J'entends sortir de ce petit corps amaigri une voix tonnante, un parler serré, une vérité presque familière, mais digne cependant.Mademoiselle George (1787-1867)
Gare à toi, lui dis-je, d'une voix tonnante, si tu fais le moindre mouvement.Charles Deguise (1827-1884)
Mais on peut aussi y entendre la voix même de l'autorité, ou de la tyrannie allemande, tonnante et grondante.Les temps modernes, 2005, Jean-François Louette (Cairn.info)
Cette soumission partagée à une imago tonnante et légiférante induit un trait identificatoire avec le père qui pourra évoluer vers une position maternelle de la fille envers lui.TOPIQUE, 2002, Cathie Silvestre (Cairn.info)
Il avait l'accent, le geste, la hauteur, la probité ferme et fière, l'impétuosité convaincue, l'affirmation tonnante et superbe.Victor Hugo (1802-1885)
Lui, si calme d'habitude, toujours porté à la conciliation, avait des yeux de flamme, une voix tonnante d'autorité.Émile Zola (1840-1902)
C'est de ces tunnels jumeaux que le fleuve se laisse tomber dans son lit inférieur en cataracte tonnante, et cependant avec une effroyable tranquillité.George Sand (1804-1876)
Les deux artilleries bombaient au-dessus de nous une voûte tonnante.Louis Dumure (1860-1933)
A sa voix tonnante, les lignes d'hommes se resserrèrent ; les boiteux mêmes précipitèrent leurs pas ; au milieu de l'isthme, l'intervalle diminua.Gustave Flaubert (1821-1880)
Sa voix rauque a la prétention d'être tonnante, et les vieux domestiques de son beau-père prennent devant lui des poses de volaille effarouchée.George Sand (1804-1876)
Moqueur et bon enfant, avec un fond de conception aimable et l'habitude de laisser faire, il n'a point l'indignation facile et tonnante.Charles le Goffic (1863-1932)
C'était un petit homme, ayant une voix tonnante, qui surprenait en sortant de cette petite taille...Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Une clameur de malédiction s'éleva, tonnante, et les poursuivit.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
A chaque grain qui tombait à bord, il se réveillait, et, d'une voix tonnante, ordonnait d'arriser les huniers.Édouard Corbière (1793-1875)
Un tempérament sanguin et bouillant, une voix tonnante, une âme accessible à toutes les passions fortes, une énergie quelquefois brutale, voilà l'homme.Alphonse Esquiros (1812-1876)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.