torcher

 

définitions

se torcher ​​​ verbe pronominal

(du sens I) locution, familier Je m'en torche : je m'en fiche totalement.

torcher ​​​ verbe transitif

familier Essuyer pour nettoyer. Torcher un plat. —  spécialement Torcher le derrière d'un enfant. Torcher un enfant.
Bâcler, faire vite et mal. Torcher son travail. ➙ torchonner.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je torche

tu torches

il torche / elle torche

nous torchons

vous torchez

ils torchent / elles torchent

imparfait

je torchais

tu torchais

il torchait / elle torchait

nous torchions

vous torchiez

ils torchaient / elles torchaient

passé simple

je torchai

tu torchas

il torcha / elle torcha

nous torchâmes

vous torchâtes

ils torchèrent / elles torchèrent

futur simple

je torcherai

tu torcheras

il torchera / elle torchera

nous torcherons

vous torcherez

ils torcheront / elles torcheront

 

synonymes

torcher verbe transitif

[Maçonnerie] bousiller

bâcler, gâcher, cochonner (familier), saloper (familier), torchonner (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il est vrai, ce n'est pas de ces graillons qui ne savent que faire le lit, vider le pot, torcher les marmots !Eugène Demolder (1862-1919)
J'aime à coudre et à torcher les enfants, je touche à la servante.George Sand (1804-1876)
Si tu ne le vois pas, c'est pas l'dentiste qu'il faut demander pour te soigner les piloches, c'est le vétérinaire pour te torcher la vue.Henri Barbusse (1873-1935)
Les « povres clers qui sont sans rente » voudraient bien le torcher aussi ; mais ils ne sont pas assez près.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TORCHER » v. act.

Nettoyer, oster l'ordure qui est sur quelque chose. On torche les pots & les plats avec des torchons. Les Nourrices torchent les enfants qui ne sont pas nets. On se torche le derriere des écrits des méchants Auteurs. On dit aussi, torcher ses souliers ; torcher ses doigts, quand ils sont gras. Ce mot vient de tergere. Nicod.
 
TORCHER, signifie aussi, Enduire avec de la terre grasse, ou faire un mur de bauge. Il faut employer deux journées de paysans à torcher cette grange, cette cloison.
 
On dit proverbialement, qu'un homme n'a qu'à se torcher le nez d'une affaire, ou s'en torcher la barbe, pour dire, qu'il n'y reüssira pas, que ce n'est pas pour son nez. On dit aussi de celuy qui ne veut pas profiter des remonstrances qu'on luy fait, qu'il s'en torche le derriere.
 
TORCHÉ, ÉE. part.
Le mot du jour Fenêtre Fenêtre

Une pièce aveugle est une chambre sans fenêtre. À en croire ces mots, une fenêtre serait donc un œil ouvert sur le monde.

Aurore Vincenti 21/04/2020