bousiller

 

définitions

bousiller ​​​ verbe transitif

vieux Construire en torchis.
au figuré Mal faire (qqch.). Bousiller son travail.
familier Rendre inutilisable. ➙ abîmer, casser, détraquer. —  par extension Elle s'est bousillé une main dans son accident.
familier Tuer. ➙ massacrer.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je bousille

tu bousilles

il bousille / elle bousille

nous bousillons

vous bousillez

ils bousillent / elles bousillent

imparfait

je bousillais

tu bousillais

il bousillait / elle bousillait

nous bousillions

vous bousilliez

ils bousillaient / elles bousillaient

passé simple

je bousillai

tu bousillas

il bousilla / elle bousilla

nous bousillâmes

vous bousillâtes

ils bousillèrent / elles bousillèrent

futur simple

je bousillerai

tu bousilleras

il bousillera / elle bousillera

nous bousillerons

vous bousillerez

ils bousilleront / elles bousilleront

 

synonymes

bousillé, bousillée adjectif

fichu (familier), foutu (familier), h.s. (familier), nase (familier), niqué (très familier)

bousiller verbe transitif

[familier] abîmer

[familier] tuer

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le reproche, qu'il fait au bourreau, n'est point d'exercer son métier, mais de le bousiller.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BOUSILLER » v. act.

Faire un mur, une maison avec de la terre destrempée, ou avec de la bouë.
 
On dit proverbialement & par mépris des logis bastis de mauvais materiaux, & de plusieurs manufactures & besognes malfaites, qu'elles ne sont que bousillées.
 
BOUSILLÉ, ÉE. part. & adj.
Le mot du jour Ennui Ennui

Contrairement aux apparences, l’ennui prend deux sens, deux directions : un sens fort, dans la langue classique, et un sens atténué qui domine aujourd’hui.

Aurore Vincenti 30/04/2020