transfusion

 

définitions

transfusion ​​​ nom féminin

Transfusion (sanguine), injection de sang humain dans la veine d'un malade, d'un accidenté.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
En 1999, ces personnes ont été accusées d’avoir délibérément inoculé le virus du sida à 400 enfants par transfusion sanguine.Europarl
Et il sentit dans ses veines comme une transfusion généreuse.Victor Hugo (1802-1885)
Le parlement informé de ces résultats défendit par arrêt la transfusion comme inutile et dangereuse.Joseph Bertrand (1822-1900)
Cette éducation était ce que les psychologistes d'alors appelaient une transfusion.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Les donneurs et leurs associations ont beaucoup souffert des effets, à tous les niveaux, du drame du sida et de la contamination par transfusion.Europarl
Il s'agit d'une communauté scientifique reconnue dans le monde de la transfusion sanguine.Europarl
Les professionnels de la transfusion sanguine – techniciens, infirmiers et médecins – doivent bien maîtriser cette utilisation rationnelle des produits sanguins.Europarl
Pour éviter cette contagion, il est donc indispensable de prêter une très grande attention aux problèmes que comporte la transfusion.Europarl
Cette préoccupation a été reprise à l'article 29, qui fixe en particulier des lignes directrices claires pour les établissements de transfusion sanguine.Europarl
J'ai bien peur que cette transfusion ne soit un rêve de votre imagination jolie.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
Je considère comme un droit inviolable du patient appelé à recevoir une transfusion que d'être informé par les responsables des éventuels effets secondaires sur sa santé et de leur probabilité.Europarl
En matière de transfusion sanguine, l'article 129 ne nous permet pas, d'un point de vue juridique, de prendre d'autres mesures que des recommandations exclusivement non contraignantes.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TRANSFUSION » s. f.

Action par laquelle on fait couler une liqueur d'un vaisseau dans un autre. Dans les preparations de Chymie & de Pharmacie on fait souvent des transfusions de liqueurs & de syrops, &c. Dans toutes les generations il se fait des transfusions des corps & des esprits les uns dans les autres. La plus merveilleuse des transfusions, est celle qu'on a fait en nos jours du sang d'un animal dans le corps d'un autre animal. C'est Robert Lower Medecin Anglois qui s'en dit l'inventeur, & qui en a fait l'experience publique à Oxfort en 1665. Il en a le premier escrit dans un beau Traitté qu'il a fait du coeur, du sang & du chile. On a sceu pourtant qu'elle a esté proposée à Paris dés l'année 1658. & qu'il y a plus de 30. ans qu'un autre Anglois en a eu la pensée. Mais il est certain qu'il y a plus de 50. ans qu'elle est connuë en Allemagne ; & il se trouve un passage de Libanius, où la transfusion est exactement descrite comme on la pratique maintenant. Il est vray qu'il la desapprouve, & qu'il n'en parle que pour s'en mocquer. Voyez les Journaux d'Angleterre & de France de l'année 1667. qui enseignent la maniere de faire cette transfusion, les experiences qui en ont esté faites, avec les objections & responses.
Drôles d'expressions À la bonne franquette À la bonne franquette

À la bonne franquette : sans façon, sans cérémonie. 

Alain Rey 16/02/2020