Email catcher

traversin

Définition

Définition de traversin ​​​ nom masculin

Long coussin cylindrique, placé en travers, à la tête du lit. ➙ polochon.

Synonymes

Synonymes de traversin nom masculin

polochon, boudin (Belgique)

Exemples

Phrases avec le mot traversin

Ils existent sous deux formes : celles d'anatomies humaines, celles d'articles de literie, oreillers, traversins, draps, vendus avec des pièces détachées de toutes sortes, y compris des odeurs.Bulletin de psychologie, 2017 (Cairn.info)
Donnez une vigoureuse taloche à votre traversin... et bonsoir !Jules Lermina (1839-1915)
Au bout de quelques minutes, le précieux document est enfin découvert dans un portefeuille caché sous le traversin.Psychologie clinique, 2013, Charles-Louis Trepsat (Cairn.info)
C'est pourquoi je vous conseille, mon enfant, de dormir avec un traversin et un gros oreiller.Anatole France (1844-1924)
Avant de nous rendre dans la salle de packing, nous attendons un infirmier parti chercher un traversin.Vie sociale et traitements, 2012, Sarah Gatignol (Cairn.info)
L'ordre du 12 septembre 1917, qui décide de réquisitionner la laine des matelas, traversins et coussins, est très douloureusement vécu.Revue du Nord, 2014, Jean-François Condette (Cairn.info)
Exit l'ornement : couvertures, plaids, traversins sont relégués dehors pour conforter le repos, restaurer la pose, habiller le jardin, faire salon.Revue de cinéma, 2003, Fabienne Costa (Cairn.info)
J'en serai quitte pour faire attendre mon traversin un petit quart d'heure.Eugène Chavette (1827-1902)
Il replia les papiers qu'il poussa sous son traversin.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Heureusement le prince avait eu le temps de cacher la balle sous son traversin.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Elle la trouva la face enfoncée dans son traversin, et les mains crispées dans ses belles tresses noires toutes ruisselantes de larmes.George Sand (1804-1876)
En se couchant, il avait mis ses pistolets sur une table à côté de son lit, et son sabre sous son traversin.Eugène Le Roy (1836-1907)
Une seule pièce, il s'agit alors de sa chambre, le thalamus virginis, identifié, signifié par le lit, le traversin et le ou les oreillers posés dessus.Études théologiques et religieuses, 2012, Laurent Bolard (Cairn.info)
Faire d'un homme un traversin, me parut un monstrueux abus d'autorité.Arnauld d'Abbadie (1815-1893)
Le recouvrir en enroulant le saumon, comme une taie de traversin.Ouest-France, 23/12/2015
Il s'est levé, il a pris le traversin du divan, l'a soulevé, l'a frappé contre le mur, puis contre le sol.Journal de la psychanalyse de l'enfant, 2021, David Rosenfeld (Cairn.info)
Un traversin géant préparé par des habitants sera installé dans un jardin privé ouvert par ses propriétaires.Ouest-France, 05/09/2018
Utilisant son traversin comme marchepieds, il brise ensuite la fenêtre.Ouest-France, 13/07/2020
Jusque sous le traversin de la petite sœur, où a été dissimulée une enveloppe contenant 600 €.Ouest-France, Josué JEAN-BART, 23/06/2021
Silvine courut chercher son propre traversin, qu'elle glissa sous la tête du blessé, toujours évanoui.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de TRAVERSIN s. m.

Chevet d'un lit, espece d'oreiller rond qui occupe toute la largeur du lit, qu'on fait ordinairement de coutil rempli de plume.
 
TRAVERSIN, en termes de Marine, est une piece de bois qui traverse toute la largeur de la sainte Barbe, sur laquelle jouë le timon, & qui le soustient. On donne aussi ce nom à d'autres traverses qui entretiennent deux pieces de bois l'une avec l'autre, comme celles des bittes, ou qui servent à porter les bouts des barrotins, & à autres usages.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ? « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ?

Quand on évoque l’écrivain britannique George Orwell, on pense automatiquement à 1984, son roman dystopique publié en 1949 et fréquemment salué comme...

Florent Moncomble 05/03/2024
sondage de la semaine