Email catcher

boudin

définitions

boudin ​​​ nom masculin

Boyau rempli de sang et de graisse de porc assaisonnés. Boudin grillé. —  Boudin blanc : charcuterie de forme semblable faite avec du lait et des viandes blanches. —  locution, familier S'en aller, tourner en eau de boudin, se dit d'une affaire qui échoue progressivement.
Objet cylindrique.
Technique Ressort à boudin, hélicoïdal.
Bourrelet.
familier Fille mal faite, petite et grosse.abréviation, familier boude.

synonymes

boudin nom masculin

cylindre, [sur colonne] tore

manche à air, biroute (argot militaire)

[familier] laideron, mocheté (familier), cageot (familier, péjoratif), épouvantail (familier), guenon (familier, péjoratif), thon (familier, péjoratif), remède à l'amour (plaisant), maritorne (vieilli)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Lisa, pour occuper son mari, avait imaginé de lui faire emballer dans la matinée le boudin qu'il ne fabriquait d'ordinaire que le soir.Émile Zola (1840-1902)
Jeantain était resté pour couper la viande, et le soir il nous fit faire la soupe à l'eau de boudin.Eugène Le Roy (1836-1907)
L'aubergiste, radieux, la traita comme une dame, lui servit du poulet, du boudin, de l'andouille, du gigot et du lard aux choux.Guy de Maupassant (1850-1893)
Elle fricote le boudin et la saucisse dans un petit poêlon sur une lampe à essence...Jules Lemaître (1853-1914)
La porte s'était ouverte et refermée toute seule, grâce à un cordon tiré de l'intérieur et à un contrepoids formé par un ressort à boudin.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Il s'y rencontre des passages d'une lecture plutôt écœurante, comme la confection du boudin, et la fameuse symphonie des fromages « où les marolles donnaient la note forte ».Edmond Lepelletier (1846-1913)
Votre fils n'a qu'une idée fixe depuis qu'il approche de terre, c'est de manger du lard, du boudin, de la saucisse.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
La pièce, noire, vernie de saleté, avec ses solives vermoulues brunies par le temps, était pleine d'une odeur suffocante de boudin grillé.Guy de Maupassant (1850-1893)
Elle lui raconte son histoire (que vous devinez) ; elle s'attendrit en la racontant ; et ses larmes tombent sur le boudin...Jules Lemaître (1853-1914)
La jante a été d'abord garnie d'un boudin plein, rond ou rectangulaire, en caoutchouc, servant à empêcher les chocs produits par les inégalités et les aspérités du chemin.Ernest Deharme (1838?-1916)
Le boudin et la charcuterie, le hareng saur, le homard, et le gibier sont réfractaires.Gustave Flaubert (1821-1880)
De temps à autre, il s'essuyait le front avec son mouchoir de poche roulé en boudin, et qu'il portait sur sa poitrine, entre deux boutons de sa redingote verte.Gustave Flaubert (1821-1880)
Elle se contenta donc de faire une gracieuse révérence à son époux, en lui disant qu'elle était sa servante pour lui faire du boudin, comme pour toute autre chose.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
C'est aussi une tristesse de se dire que toute cette jeunesse, toute cette joliesse, toute cette gaieté sautillante, finiront, bientôt, en eau de boudin...Octave Mirbeau (1848-1917)
Un jour de grande fête, il avoit auprès du revêtiaire de bon feu dans le chariot à grille ; & un quartaire y faisoit griller du boudin durant matines.François Béroalde de Verville (1556-1626)
Il y entre du bœuf, du mouton, du lard, des poules, des perdrix, des saucisses, du boudin, des légumes, et toutes sortes d'ingrédients.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
L'existence de certaines gens compliqués semble un long tissu de ressorts à boudin et de contrepoids.Alphonse Allais (1854-1905)
Les manteaux dégrafés tombèrent des épaules, y revinrent roulés en bandoulière, pour cuirasser la poitrine et le dos d'un boudin de drap.Paul Adam (1862-1920)
Il y aura quatre ans, le vingt-quatre de ce mois, ta pauvre tante était venue ici manger le boudin et l'oie...Victor Margueritte (1866-1942)
Ils retrouvaient les deux briques cachées par eux dans un taillis, et ils allumaient un petit feu de branches pour cuire leur boudin sur la pointe de leur couteau.Guy de Maupassant (1850-1893)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « BOUDIN » s. m.

Boyau de porc empli de son sang & de sa graisse, dont on fait un mets bon à manger : celuy-là s'appelle boudin noir ; mais le boudin blanc est le même boyau rempli de blanc de chapon, de lait & autres ingrediens. Par la Nouvelle 18. de l'Empereur Leon, il est deffendu de manger du boudin. Ce mot vient de botulus, suivant Nicod, Menage, Vossius & autres.
 
BOUDIN, est un mot dont se servent les Architectes, pour signifier le tore de la colomne. Les Serruriers appellent ressort à boudin, un ressort delicat qu'ils appliquent dans la serrure pour repousser le demi-tour du pesne. Le ressort à boudin est aussi un fil d'archal tourné en helice dans quelque tuyau, qui se lasche avec effort quand il a été pressé.
 
BOUDIN, en termes de Verriers, est aussi ce noeud ou éminence qui se trouve au milieu d'un plat ou rond de verre, dont se servent les Vitriers.
 
On dit proverbialement & bassement, qu'une affaire, une entreprise s'en ira en eau de boudin, pour dire, qu'elle ne reüssira pas, qu'elle s'en ira à neant. On dit, qu'on envoye de son boudin à quelqu'un, quand on a tué son cochon, quand on luy fait present de quelque plat de son mestier.
 
Faire un boudin, est un vieux proverbe, qui signifie, Marier un Gentilhomme avec une riche roturiere, parce que le mari annoblit la femme, & est le soustien de la maison ; & la femme qui est riche fournit de graisse pour l'entretenir. Ce proverbe a été fait à l'occasion d'un nommé Reynold Comte de Gueldre, qui vivoit il y a 260. ans, lequel restablit ses affaires ruinées par le mariage qu'il fit avec la fille d'un nommé Bertaut riche Marchand, comme témoigne Bellingen en son Etymologie des Proverbes.
Drôles d'expressions Chaud devant Chaud devant

Dans la restauration, celui qui court entre la cuisine et la salle en portant des plats brûlants signale sa présence par un sonore « chaud devant ! »,...

Marcelle Ratafia et Yves Camdeborde 22/10/2021