Email catcher

tressaillaient

Formes

Exemples

Phrases avec le mot tressaillaient

Au milieu de leur défaillance, quelquefois ils tressaillaient à un frôlement de plumes, qui leur passait contre la bouche.Gustave Flaubert (1821-1880)
Les plus sinistres pressentiments tressaillaient en elle.Émile Gaboriau (1832-1873)
Or, au son de ce sifflet, les chiens tressaillaient dans leurs chenils, les chevaux dans leurs écuries, les faucons sur leurs perchoirs.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Sa générosité native et son humanité violentée tressaillaient pendant qu'il écoutait les cris farouches et les plaintes de détresse qui se succédaient presque sans relâche à son oreille.Octave Feuillet (1821-1890)
Virilement d'abord, en cachant ses larmes, mais à pleurer de telle façon, ensuite, que sa bouche se tordait et que ses épaules tressaillaient.L'annuel de l'APF, 2010, Dezsö Kosztolányi (Cairn.info)
Elles écoutaient de toute leur attention, tressaillaient aux détails merveilleux, frémissaient d'angoisse, remuaient les mains.Guy de Maupassant (1850-1893)
Les prairies somnolentes s'éveillèrent, les montagnes et les gorges tressaillaient.Hector France (1837-1908)
Ils parlaient par monosyllabes et tressaillaient au moindre mouvement que faisaient les zouaves de leur escorte.Amédée Achard (1814-1875)
Du flanc nourricier jaillissait la vie, les bourgeons crevaient en feuilles vertes, les champs tressaillaient de la poussée des herbes.Émile Zola (1840-1902)
Alors tressaillaient leurs appétits guerriers.Victor Segalen (1878-1919)
Une crispation désolée fit fléchir la bouche, dont les commissures tressaillaient.Daniel Lesueur (1854-1921)
Les chevaux se tenaient immobiles, la tête baissée, et tressaillaient de temps en temps.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Cependant des tendresses jusque-là refoulées s'agitaient et tressaillaient dans la jeune femme.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
En écoutant ces aveux prononcés de l'air le plus calme, les juges tressaillaient sur leurs siéges et se signaient à chaque instant.Paul Lacroix (1806-1884)
Elles tressaillaient, piquées par ses moustaches ; puis il imagina de casser contre sa tête une assiette, en la heurtant d'un petit coup.Gustave Flaubert (1821-1880)
Mille appréhensions vagues et inexpliquées tressaillaient en lui.Émile Gaboriau (1832-1873)
Elle s'entretenait avec elle-même, et ses belles mains longues et fines tressaillaient de temps en temps comme au contact d'invisibles pressions.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ils tressaillaient de douleur, ils se disaient de taillis en taillis que leur âme allait prendre son vol.Émile Zola (1840-1902)
Les mêmes soupçons qui déjà l'avaient agitée tressaillaient en elle.Émile Gaboriau (1832-1873)
Lorsqu'il traversa la cour, les coups de marteau de l'emballeur meurtrirent ses fibres, où tressaillaient des illusions de chocs, de déchirements, de blessures.Daniel Lesueur (1854-1921)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Le dessous des mots Le dragon, un monstre cracheur... de mots ! Le dragon, un monstre cracheur... de mots !

Omniprésent depuis l’Antiquité dans les mythes et les épopées, le dragon est sans doute l’animal fantastique qui fascine le plus. Monstre terrifiant...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine