tribun

 

définitions

tribun ​​​ nom masculin

Antiquité Nom d'officiers (tribuns militaires) ou de magistrats (tribuns de la plèbe) romains.
littéraire Défenseur éloquent (d'une cause, d'une idée), orateur qui remue les foules.
Histoire Membre du Tribunat.
 

synonymes

tribun nom masculin

orateur, harangueur (vieilli)

défenseur, don Quichotte

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mirabeau cependant défendait la sanction, mais sans cesser son rôle de tribun populaire, sans le paraître moins aux yeux de la multitude.Adolphe Thiers (1797-1877)
Qui eût osé « faire quelque chose à l'encontre d'un tribun », ou s'exposer à être touché par lui ?Numa Denis Fustel de Coulanges (1830-1889)
Ce privilège d'inviolabilité s'étendait aussi loin, que le corps du tribun pouvait étendre son action directe.Numa Denis Fustel de Coulanges (1830-1889)
À la première tentative de réforme, tout l'abandonne ; comme le tribun fut seul, seul reste le roi (en 1464).Jules Michelet (1798-1874)
Nous nous perdîmes dans la foule pendant mes années politiques et troublées de tribun sur la place publique.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
L'indignation inspira l'éloquence à l'intrépide et grivoise ironie du tribun ; il assaillit d'un grand air les échafauds qu'il avait aidé à élever.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Je reconnus aussitôt, comme bien vous le devinez, l'homme à la bombe, le tribun improvisé de la réunion de dynamite.Louis Mullem (1836-1908)
On convint avec lui du choix d'un tribun, dont les opinions antérieures eussent été franchement républicaines, pour le charger de prendre l'initiative.Adolphe Thiers (1797-1877)
Ce geste provoqua naturellement, entre le tribun et le général, quelques paroles d'explication auxquelles d'aucuns entendirent attribuer un sens criminel.Francis Chevassu (1861-1918)
Un sujet pareil ne pouvait réveiller et mettre en jeu la puissance oratoire du fougueux tribun.Daniel Lesueur (1854-1921)
Le traitement annuel d'un tribun est de quinze mille francs ; celui d'un législateur, de dix mille francs.Gaspard Gourgaud (1783-1852)
Sa belle figure romaine, où respirait l'indignation de la fierté blessée, lui donnait l'air d'un tribun.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Peut-être ce chien représentait-il au tribun soucieux et défiant l'image de la fidélité, si rare toujours, mais surtout dans les temps de révolution.Alphonse Esquiros (1812-1876)
Et c'est, pour le philosophe subitement transformé en tribun, l'occasion de déclamations véhémentes contre le capital, contre la rente, contre l'exploitation des prolétaires par les propriétaires.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Celle-ci se trouvait un jour chez sa sœur, lorsque les licteurs, ramenant le tribun militaire à sa maison, frappèrent la porte de leurs faisceaux.Numa Denis Fustel de Coulanges (1830-1889)
Je suis le tribun de la liberté, mais je suis le serf de la nature.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Les passions éveillaient peu ce tribun, le laissaient sommeiller au milieu des agitations de parti, et, ne le portant pas au-devant des hommes, ne l'exposaient guère à leur haine.Adolphe Thiers (1797-1877)
Enfin on avait créé une magistrature plébéienne, une sorte de tribun sous le nom d'abbé du peuple, que le peuple élisait réellement.Émile Vincens (1764-1850)
Les diverses îles s'étant plus ou moins peuplées, il fut réglé que chacune élirait un magistrat, qui, sous le nom de tribun, serait chargé de l'administration et de la justice.Pierre Daru (1767-1829)
L'air franc, la prestance, l'allure ouverte, les bons procédés du tribun apprivoisèrent le jeune sauvage.Georges Eekhoud (1854-1927)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TRIBUN » s. m.

Magistrat Romain & populaire, qui deffendoit le peuple contre les entreprises des Consuls & du Senat, qui faisoit des loix, & rendoit la justice.
 
TRIBUN MILITAIRE, étoit un Officier qui commandoit en chef à un Corps de gens de guerre, le Mestre de Camp d'une Legion.
Drôles d'expressions Pendre la crémaillère Pendre la crémaillère

Pendre la crémaillère : fêter son installation dans un nouveau logement.

Alain Rey 16/02/2020