Email catcher

tributaire

Définition

Définition de tributaire ​​​ adjectif

Qui paye tribut, est soumis à une autorité.
Qui dépend (de qqn, de qqch.).
Géographie (cours d'eau) Affluent.

Synonymes

Synonymes de tributaire adjectif

[Géographie] affluent

Synonymes de tributaire de

dépendant de, soumis à, subordonné à

Exemples

Phrases avec le mot tributaire

Ils croient se faire honneur par ces titres, parce qu'ils sont ses tributaires.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
D'abord, la connaissance est sociale en ce qu'elle est tributaire des conditions de production du savoir qui prévalent dans une société donnée.Revue d'éthique et de théologie morale, 2012, Guy Jobin (Cairn.info)
Situé en extérieur, le bar est tributaire de la météo.Ouest-France, 26/08/2021
Autrefois tributaires du génie monacal, la botanique et la chimie opposaient au développement des gorges nonnettes le froid nénuphar et le mystique agnus castus.Mercier de Compiègne (1763-1800)
Quiconque en ce monde écrit un mot est tributaire des vieux marchands chananéens.Anatole France (1844-1924)
Donc, on ne peut pas dire que ma formation ait été particulièrement tributaire de ces deux personnalités et de leurs approches.Raisons politiques, 2005, Clifford Geertz (Cairn.info)
Cette compétence est largement tributaire de la formation antérieure des étudiants.Musurgia, 2011, François Madurell (Cairn.info)
Cette capacité à traiter l'information est tributaire de l'agencement d'un certain nombre de sous-systèmes organisationnels.La Revue des Sciences de Gestion, 2011, Hajer Kefi (Cairn.info)
Plusieurs millions d'hommes y sont ses tributaires et le commerce du pays, prodigieusement accru, a atteint plus de 50 millions de francs.Adam Charles Gustave Desmazures (1818-1891)
Ces initiatives ont tout au moins besoin d'une stratégie de développement public et d'investissements publics qui ne soient pas tributaires d'intérêts financiers privés.Europarl
Vexés par leurs princes, ils préféraient d'être vos tributaires.Volney (1757-1820)
Cela montre aussi que les voitures électriques sont tributaires des aides locales.Capital, 16/12/2019, « Le prix des voitures électriques continue d’augmenter »
On peut cependant se baser sur les déconfinements précédents pour explorer des scénarios, qui donnent lieu alors à des projections tributaires d'hypothèses.Ouest-France, 15/05/2021
Car le vigneron reste tributaire d'un cycle naturel, dont les vendanges en sont l'aboutissement, voire une tradition.Ouest-France, Geoffroy JACQUESON, 27/09/2021
D'une manière générale, la croissance économique a été fortement tributaire de l'évolution des marchés de l'immobilier et en particulier du logement.Études économiques de l'OCDE, 2009 (Cairn.info)
Même chose pour le personnel : neuf employés sont tributaires de ces délais, pour la reprise de l'activité.Ouest-France, 10/08/2021
Autre conjuration au dehors entre les princes tributaires.Jules Michelet (1798-1874)
Dans la presse, tributaire des sources municipales, le discours use de registres moins offensifs comme l'étonnement, l'ironie ou le dévoilement.SOCIÉTÉS CONTEMPORAINES, 2012, Nicolas Bué (Cairn.info)
Et ce dernier insiste sur la viabilité du projet, tributaire d'une organisation équitable autant que sur le ralliement de ses habitants.Ouest-France, 27/08/2021
Malgré cette vigilance, le producteur se dit tributaire quant aux aléas climatiques.Ouest-France, Kévin LAMBLÉ, 19/02/2016
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de TRIBUTAIRE adj. m. & f. & subst.

Qui paye tribut à un Prince estranger pour conserver la paix avec luy, ou pour avoir sa protection. La Republique de Raguse est tributaire du Turc. Le Cham des petits Tartares est aussi son tributaire.
 
TRIBUTAIRE, se dit figurément & poëtiquement. Ainsi le Poëte a dit en parlant d'une Chasseresse :
 
Et les campagnes solitaires
 
Se rencontrerent tributaires
 
De son arc & de son carquois.
 
TRIC, est un mot inventé par les Compagnons Imprimeurs, qui leur sert de signal pour quitter leur ouvrage, & aller faire débauche : ce qui leur est deffendu par l'Article 34. de leurs Statuts, & par l'Article 6. de l'Ordonnance de François I. de 1541. comme aussi par l'Ordonnance de Charles IX. de 1571. il leur est deffendu de faire journée blanche, ou de faire jour pour jour, mais il leur est enjoint par icelle de continuer.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ? « Novlangue », « orwellien » : George Orwell aurait-il pu prédire leur destin ?

Quand on évoque l’écrivain britannique George Orwell, on pense automatiquement à 1984, son roman dystopique publié en 1949 et fréquemment salué comme...

Florent Moncomble 05/03/2024
sondage de la semaine