tricorne

 

définitions

tricorne ​​​ nom masculin

Chapeau à trois cornes formées par ses bords relevés.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ils prennent place, pendant que derrière le banc de l'accusé apparaît un officier de gendarmerie en tricorne.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Il était poudré à frimas, portait l'épée en verrouil, le tricorne sous le bras et avait tout à fait l'air et les façons d'un vrai gentilhomme.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Planté de travers, troué, le tricorne tenait mal sur la tête branlante, qui s'inclina vers le sol.Paul Adam (1862-1920)
Ils excitaient la dévotion d'un peuple au tricorne flasque et en bonnets de fourrure, en guêtres de toile, l'amour obscur de grosses filles coiffées du nœud de ruban noir.Paul Adam (1862-1920)
Il songe aussi, « mon fils », son petit béret sur les yeux, – en attendant le tricorne doré.Alphonse Daudet (1840-1897)
Un des agents qui marchait en tête, le tricorne sur les yeux, le menaça de son épée.Gustave Flaubert (1821-1880)
Il était vêtu, à la vieille mode bourgeoise, d'un tricorne à galon d'or, d'un habit zinzolin et d'un gilet bleu, brodé d'argent.Anatole France (1844-1924)
Un bon vieux gendarme à moustache couleur de cirage, avec le baudrier, le tricorne, en costume de procès-verbal.Paul Arène (1843-1896)
Pour mieux approcher sa tête du volet de bois, il avait ôté son tricorne et le tenait de sa main droite.Guy de Maupassant (1850-1893)
En ce moment un garde-chasse passa derrière mon oncle, et d'un revers de main lui enleva son tricorne, qui tomba dans la boue.Claude Tillier (1801-1844)
En face de moi, dans le corridor, se tenait, debout, une forme haute et noire, – un prêtre, le tricorne sur la tête.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
L'intrigant, ajouta-t-il avec regret en suivant des yeux le financier en tricorne, il remporte son sac.Henry Murger (1822-1861)
Le gardien, son tricorne ciré sur la tête, presque toujours enveloppé de son manteau, se promène d'un air indifférent, siffle, fredonne.Jules Claretie (1840-1913)
La duchesse a la figure pâle sous le tricorne de chasse et paraît souffrante dans sa robe jaune.Eugène Demolder (1862-1919)
Sur la route, pas le moindre tricorne de gendarme ; tricorne menaçant, c'est-à-dire, car ceux qui rencontraient le cabriolet de la princesse saluaient avec respect.Albert Delpit (1849-1893)
Mais à la vue du nom gravé sur la carte, le sergent de ville ôta son tricorne comme si c'eût été un simple chapeau bourgeois.Paul Féval (1816-1887)
D'un autre côté, du pain pour quelques jours, une superbe soutane d'alépine et un tricorne neuf sont assurés à l'homme de la parole.Frédéric Bastiat (1801-1850)
De grosses commères, leur chat sur les genoux, des échevins en perruque, des bourgmestres en tricorne, le tout enluminé d'ocre et de vermillon à plein godet.Erckmann-Chatrian (1822-1899, 1826-1890)
Tribel signifie trois belles, tout simplement, comme trident est mis pour trois dents ; tricorne, pour trois cornes, etc.Albert Cim (1845-1924)
Il reformait le tricorne du vieux avec sa grosse main, dont le goudron avait noirci les rides...Paul Adam (1862-1920)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots des politiques Top 10 des mots des politiques

Travailleur, dégagisme, abracadabrantesque... Choisis délibérément, employés à l'improviste ou totalement inventés, certains mots marquent durablement le discours des femmes et des hommes politiques français. Qu'ils soient surprenants, brutaux, décalés, peu connus ou utilisés mal à propos, ils ont tous pour point commun d'être largement repris dans les médias et commentés à l'infini. De la chienlit du général de Gaulle au perlimpinpin d'Emmanuel Macron, voici dix mots qui prouvent que le lexique des politiques n'en finit pas de nous étonner.

Édouard Trouillez 10/06/2020