triomphalement

définitions

triomphalement ​​​ adverbe

D'une manière triomphale ; en triomphe.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Au bout de vingt minutes il entra triomphalement, portant des marrons glacés et un gros bouquet destiné à lui faire pardonner son inconcevable négligence.Henry Gréville (1842-1902)
C'est là, qu'après la défaite, une matrone devait, suivant la coutume, à la foule impatiente, exposer triomphalement, sur le drap étendu, les preuves irrécusables de la virginité.Hector France (1837-1908)
Ils emportent triomphalement leur presepio et le placent avec honneur dans leur chambrette ornée à l'avance pour le recevoir.Alphonse Chabot (?-1921)
Il sortit, et telle fut sa hâte, que, moins d'un quart d'heure plus tard, il reparaissait agitant triomphalement un petit volume in-32.Émile Gaboriau (1832-1873)
Même, j'ai eu la grande joie de soutenir triomphalement, devant plusieurs collègues, ingénieurs belges distingués, une discussion sur les différents systèmes d'écluses.Georges Darien (1862-1921)
L'un des noirs ouvrit la portière, et notre jeune peintre s'installa triomphalement dans le coupé.Paul Féval (1816-1887)
En troisième lieu, deux gamins soutenaient triomphalement une vieille culotte, dans la poche de laquelle on avait trouvé une pièce de six liards.Paul Féval (1816-1887)
Enfin, vers le soir, le château est conquis et les nobles captives sont triomphalement ramenées par les vainqueurs.Joseph Kervyn de Lettenhove (1817-1891)
Il adore sa sœur, et il combattrait triomphalement pour elle, à qui sa vertu n'est pas suspecte.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Le lendemain, muni de la bienheureuse pétition, il se présenta chez les directeurs en agitant triomphalement son certificat.Félix Galipaux (1860-1931)
César lui montra triomphalement les quatre pièces créées par l'architecte au premier de sa maison.Honoré de Balzac (1799-1850)
Son père lui donnait la main et marchait triomphalement à sa gauche en lorgnant l'assistance.Edmond About (1828-1885)
Elle passait triomphalement sur sa monture et le panache de son chapeau flottait au vent.Alain-Fournier (1886-1914)
Enfin, le 31 décembre, il clôture triomphalement la campagne de 1908 par un splendide aviat de 2 h.Louis Gastine (1858-1935)
Elle ramenait triomphalement dans ses ports dix vaisseaux de ligne espagnols et force galions chargés d'or.Victor Hugo (1802-1885)
Au lendemain du succès, quand le parti libéral rentra triomphalement au pouvoir, il eût pu tout demander ; il n'accepta rien.Lord Rosebery (1847-1929), traduction Augustin Filon (1841-1916)
Elles franchiront, quelque jour, triomphalement la grille et ajouteront à tous les droits qu'elles réclament le droit à la ruine !Clarisse Bader (1840-1902)
Elle n'était pas la reine du ciel, qui descendait couronnée d'or, vêtue d'or, ainsi qu'une princesse de la terre, portée triomphalement par un vol de chérubins.Émile Zola (1840-1902)
Lui qui, deux mois plus tôt, se vantait si triomphalement de n'en être pas, de la famille, allait-il donc recevoir le plus affreux des démentis ?Émile Zola (1840-1902)
L'épreuve une fois fixée, c'était moi qui, triomphalement, la rapportais à la lumière du soleil, toujours dans le recoin aux glycines et au dielytra rose, où la famille assemblée l'attendait.Pierre Loti (1850-1923)
Afficher toutRéduire
Le dessous des mots Les surnoms donnés aux villes Les surnoms donnés aux villes

« Monaco-PSG : Paris s’impose rarement sur le Rocher » (Le Parisien, 15 janvier 2020).

La périphrase, figure de style qui remplace un mot précis par une expression, permet d’éviter les répétitions, souci stylistique bien français. Les grandes villes du monde, les pays possèdent des surnoms conventionnels. Ces formules figées, fréquemment employées par les journalistes pour désigner les lieux, restent parfois obscures quant à leur motivation.

Marie-Hélène Drivaud 10/06/2020