trotteur

 

définitions

trotteur ​​​ nom masculin

Cheval entraîné pour la course au trot.
Chaussure de ville à talon large et assez bas.
Support muni de roulettes et d'une nacelle sur laquelle un enfant se soutient pour apprendre à marcher.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Lartiste ne put continuer, il venait de tomber en arrière dans la voiture, renversé par le brusque départ de lardent trotteur auquel la belle écuyère venait de rendre la main.Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
J'ai un bon trotteur qui fera la route en un peu plus d'une heure.Henry de Graffigny (1863-1934)
Monté sur un cheval à réactions violentes, un trotteur dur, il était affreusement secoué dans tous les sens.Émile Gaboriau (1832-1873)
Le cocher rendit la main à son trotteur, qui fila comme une flèche.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Quant au nouveau cocher, il était sec, sombre, tout pareil à son cheval, un grand trotteur noir à l'œil méchant.Paul Margueritte (1860-1918)
Le gouverneur passait, adressant à tous maints sourires et guidé par l'amble-trotteur de son fin cheval.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Ils conduisent sans fouet, les mains levées, excitant, s'il le faut, leur trotteur par un coup de langue.Jules Legras (1866-1939)
Il trouva la personne assise dans son petit salon, en joli trotteur printanier, la figure cachée sous un amour de chapeau.René Boylesve (1867-1926)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TROTEUR » s. m.

C'est une epithete qu'on donne aux méchans chevaux qui ne peuvent aller que le trot. On appelle aussi une femme troteuse, qui aime à troter, à courir çà & là.
Le mot du jour Infirmière, infirmier Infirmière, infirmier

Il faut la fermeté et la solidité des infirmières et des infirmiers pour soutenir la fragilité des infirmes.

Aurore Vincenti 12/05/2020