Email catcher

vagir

définitions

vagir ​​​ verbe intransitif

Pousser de faibles cris.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je vagis

tu vagis

il vagit / elle vagit

nous vagissons

vous vagissez

ils vagissent / elles vagissent

imparfait

je vagissais

tu vagissais

il vagissait / elle vagissait

nous vagissions

vous vagissiez

ils vagissaient / elles vagissaient

passé simple

je vagis

tu vagis

il vagit / elle vagit

nous vagîmes

vous vagîtes

ils vagirent / elles vagirent

futur simple

je vagirai

tu vagiras

il vagira / elle vagira

nous vagirons

vous vagirez

ils vagiront / elles vagiront

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Tout au fond, dans le parc, on entendait par instant un renard qui vagissait comme un petit enfant.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Doux n'est pas plus doux que toux, et les autres monosyllabes du même ton ; rugir est-il plus violent que rougir ou que vagir ?Remy de Gourmont (1858-1915)
Chacun s'arrêta dans les rues pour écouter ; les sergents de ville dressèrent l'oreille, se demandant si ce n'était pas la clameur lointaine d'une jeune révolution qui vagissait.Paul Féval (1816-1887)
Sa voix vagissait étrangement ; de ses lèvres partaient comme des pétards.Élie Reclus (1827-1904)
Il écarta les rideaux et aperçut, au milieu des linges, quelque chose d'un rouge jaunâtre, extrêmement ridé, qui sentait mauvais et vagissait.Gustave Flaubert (1821-1880)
Les deux hommes étaient auprès d'un berceau où vagissait un enfant nouveau-né.Paul Féval (1816-1887)
Le troisième jour, il toucha le petit gris qui tomba en secouant la tête et vagissant lamentablement.Marc Elder (1884-1933)
Ils en geignent ; ils en vagissent.Henri Barbusse (1873-1935)
Je ne t'ai jamais plus sombrement attendue, redoutant tout pour toi : les voitures me paraissent vagir.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
En prononçant ces mots, il jetait un coup d'œil presque répulsif au petit être, qui vagissait et s'agitait dans des langes bien minces mais très propres.Daniel Lesueur (1854-1921)
Sa voix vieille, douce, bêlante et très monotone, vagit une espèce de chant triste qu'on n'oublie jamais quand une fois seulement on a pu l'entendre.Guy de Maupassant (1850-1893)
Le violon seul vagit toujours.Hector Berlioz (1803-1869)
Petit morceau de chaos, l'enfant vagissait parce qu'une bête crie quand elle a faim.Charles-Louis Philippe (1874-1909)
Afficher toutRéduire