velu

 

définitions

velu ​​​ , velue ​​​ adjectif

Qui a les poils très abondants. ➙ poilu. Mains velues.
(plantes) Garni de poils fins. Feuille velue.
 

synonymes

velu, velue adjectif

poilu, [Botanique] lanugineux, peluché, pubescent, tomenteux, villeux

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et il croyait voir que le petit homme velu s'en doutait et l'en regardait de travers.Anatole France (1844-1924)
Le maraud est fort laid, velu, difforme, etc.Émile Zola (1840-1902)
Il en devenait presque éloquent de matérialité, ce géant velu, à lourde mâchoire, si timide à lordinaire quil ne pouvait pas dire deux mots sans rougir et sans bégayer.Alphonse Daudet (1840-1897)
C'est un autre qui est à côté d'elle, un autre, grand et velu.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
Retroussant alors une des manches de sa casaque, il fit voir un avant-bras velu comme la peau d'un loup, et sillonné de veines grosses comme le pouce.Eugène Sue (1804-1857)
Retroussée, la manche découvrit son bras velu, lié au sabre.Paul Adam (1862-1920)
Un homme affreux, boiteux, velu, qui était sale comme un peigne et dont la narine enflammée par le tabac était toujours rouge comme un naseau de cheval !Jules Vallès (1832-1885)
Aussitôt la pierre levée, tout ce petit monde velu se met à grouiller, sans tentative aucune de fuir au vol.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Le hallebardier velu ne tarda pas à tirer ce surnom d'une de ces plaisanteries de château que rend viables une bêtise soutenue par une apparence d'esprit.Robert de Montesquiou (1855-1921)
Cette opération sert à produire un velu fin, convenable au chapeau ras.Jean-Sébastien-Eugène Julia de Fontenelle (1780-1842)
Une de ses mains rencontra un objet velu qu'il prit pour une branche moussue.Charles Buet (1846-1897)
Cette mouche bourdonnait encore lorsque, de son ventre énorme et velu, une araignée escalada les bords du magique volume.Aloysius Bertrand (1807-1841)
Quelques fibres sont recouvertes d'une couche épaisse de spicules extrêmement fins, parfois agrégés en houppes minuscules, ce qui leur donne un aspect velu.Charles Darwin (1809-1882), traduction Alphonse-François Renard (1842-1903)
Il portait la barbe et les cheveux courts ; et cependant, malgré son vœu de supprimer le poil inutile, jamais il n'usa du rasoir, jugeant convenable qu'un menton mâle fût velu.André Beaunier (1869-1925)
Il portait un large pantalon de soie jaune, et son torse velu s'enveloppait dans une sorte de châle de laine claire.Octave Mirbeau (1848-1917)
Dans la rue, les chevaux sont entourés d'un nuage de vapeur, et leur respiration cristallisée couvre tout leur corps velu d'une sorte de résille blanche.Jules Legras (1866-1939)
Lui, vous l'avez connu, brun, velu comme un ours, l'haleine âcre, un fauve.Paul Bourget (1852-1935)
Le mâle, dont le corps est plus velu, a l'abdomen atténué en arrière, orné de franges continues à tous les segments.Jean Pérez (1833-1914)
Sous la pèlerine noire à grand capuchon, coiffé du chapeau velu aux larges ailes, il resplendissait de cette continuelle ardeur du combat.Émile Zola (1840-1902)
Ses yeux étaient petits et enfoncés, le teint basané, la bouche grande, le menton velu, les ongles noirs.Cyrano de Bergerac (1619-1655)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VELU, ÜE » adj.

Qui a du poil, ou de la barbe. Les gens velus par le corps sont forts, ou luxurieux. Une vieille au menton velu, qui a de la barbe. Les Sauvages sont tous velus, velus comme des ours.
 
VELU, se dit aussi de ce qui est moisi, gasté, corrompu. Des fromages deviennent velus, quand ils sont trop humides. Les confitures chansies sont fort veluës.
Les mots du bitume Miskine, Miskina Miskine, Miskina

n. et adj. : « pauvre, faible »

16/02/2020