poilu

définitions

poilu ​​​ , poilue ​​​ adjectif et nom masculin

adjectif Qui a des poils très apparents. ➙ velu.
nom masculin Soldat combattant de la guerre de 1914-1918.

synonymes

poilu, poilue adjectif

velu, barbu, chevelu, moustachu

cotonneux, duveteux, pubescent, velu, [Botanique] tomenteux, [Botanique ou Zoologie] villeux

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Lanthérol dépouilla son habit et sortit de son linge pour laisser voir un torse poilu.Paul Adam (1862-1920)
Le civil nous endort avec ses histoires sympathiques : le poilu par-ci, le poilu par-là !Gabriel-Tristan Franconi (1887-1918)
Il y a l'officier correct et réservé, mais le plus représentatif reste le « bonhomme » ou le « poilu ».Robert de la Sizeranne (1866-1932)
S'ils aiment le style « poilu », ils sont servis à souhait.Romain Rolland (1866-1944)
C'était un « poilu » qui se faisait raser toutes les fois que l'occasion lui en était offerte.René Boylesve (1867-1926)
Il faut lui donner un autre nom, plus poilu, moins velouté !Marcel Mültzer (1866-1937)
Seuls l'irritent les esprits aimables et facétieux qui cherchent à retrouver en lui les traits galvaudés et flétris du poilu légendaire.Gabriel-Tristan Franconi (1887-1918)
C'était un « poilu », non pas exactement semblable à ceux que l'on se plaît à présenter aux civils.René Boylesve (1867-1926)
C'est là le livre qu'il faut lire, le seul jusqu'ici dans ce genre, le seul qui nous livre quelques sentiments secrets du poilu.Gabriel-Tristan Franconi (1887-1918)
Nos grands-pères ont connu le « poilu » : il s'appelait alors le « grognard ».Robert de la Sizeranne (1866-1932)
Enfin, ce n'était pas du tout un « poilu » d'une gaieté inconsciente ou folle.René Boylesve (1867-1926)
C'était un bon compagnon, haut en couleur, chevelu et poilu, court des jambes, large des épaules, à physionomie expressive et joviale.Joseph Vilbort (1829-1911)
Je viens te demander d'être la marraine d'un pauvre poilu qui m'est signalé et recommandé d'une façon tout exceptionnelle.René Boylesve (1867-1926)
Voilà pour le « poilu », mais la physionomie du poilu, pour être la plus voyante, n'est pas le seul type de combattant né de cette guerre.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
Même qu'un poilu l'a vu et qu'il lui a donné la porte pour en faire du bois à brûler, à cette fin que l'copain i'n'aille pas ébruéter la chose.Henri Barbusse (1873-1935)
Chicot, au contraire, rouge et bourgeonneux, gros, court et poilu, avait l'air d'un bifteck cru caché dans un bonnet de sapeur.Guy de Maupassant (1850-1893)
Du reste, poilu aux sourcils et sur les mains.Victor Hugo (1802-1885)
En outre, il paraissait prodigieusement développé pour son âge, pas très grand, trapu, entièrement formé à douze ans, déjà poilu, ainsi qu'une bête précoce.Émile Zola (1840-1902)
Il ne veut pas qu'on le regarde, ce sauvage poilu, moulé dans un cor de chasse.Georges Darien (1862-1921)
Comment constater les rapports entre ce gras menton d'enfant et le menton poilu de cet homme ?Guy de Maupassant (1850-1893)
Afficher toutRéduire
Le coin pédago Découvrez Dico en classe ! Découvrez Dico en classe !

Dico en classe : des ressources pédagogiques et ludiques pour explorer toutes les richesses du dictionnaire Dico en ligne Le Robert.

22/09/2021