vexé

 

définitions

vexé ​​​ , vexée ​​​ adjectif

Blessé, contrarié, humilié par qqch. Facilement vexé. ➙ susceptible. (avec que + subjonctif) Elle est vexée que tu ne l'invites pas.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Vivant, il avait terriblement vexé le peuple et avait été bien souvent maudit par lui.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Tout le monde de rire aux éclats et moi profondément vexé, de me lever avec la lampe que j'emportai rallumer en bas, à la cuisine.Félix Galipaux (1860-1931)
Le peuple, ému par les discussions de l'assemblée nationale, vexé par des patrouilles continuelles, souffrant de la faim, était soulevé.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Au milieu de tout cela, il n'y a que l'imbécile ou l'oisif qui soit lésé, sans avoir vexé personne ; et c'est fort bien fait.Denis Diderot (1713-1784)
Je le comprends et je n'y fais pas attention, je suis seulement vexé de la liberté qu'il prend.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Marcel, étonné et vexé de s'être mépris sur les sentiments de ce teuton, lui offrit une seconde pièce d'or.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Au fond de lui-même il était vexé, car il devinait bien pourquoi sa femme faisait si fort la brave.Léon de Tinseau (1842-1921)
Comme je paraissais vexé, mon jeune ami me prit par le bras et maccorda « quil navait point dit cela pour moi, attendu quil mavait en particulière estime ».Gaston Leroux (1868-1927)
L'avocat s'en tirait en plaisantant, très vexé au fond, surtout à cause de sa femme qui, sans se mêler jamais de politique, écoutait et regardait.Alphonse Daudet (1840-1897)
Très inquiet, très vexé, très tourmenté, le baron résolut d'en avoir le cœur net et de se rendre compte par lui-même des causes de cette hilarité désobligeante.Alphonse Allais (1854-1905)
Je ne sais pas, en vérité, comment cette idée m'est venue tout à coup... une bêtise... murmura-t-il à la hâte d'un air vexé.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Tout s'est bien passé, ce matin, à part qu'on était vexé, pour les convenances, de mon retard...Fernand Vandérem (1864-1939)
Un personnage grave s'en allait, vexé, en déclarant à sa femme qu'il n'aimait pas les mauvaises plaisanteries.Émile Zola (1840-1902)
Le propriétaire dépossédé s'en alla tête basse et remonta seul dans son équipage, très vexé car la satiété était loin d'être venue.Charmes Mérouvel (1832-1920)
Il avait, dans ses emportements de jeunesse, terriblement vexé le peuple ; il fut maudit du peuple, pleuré du peuple...Jules Michelet (1798-1874)
Alors, le petit homme, vexé et désespéré, suivit son gendarme en pleurant de grosses larmes d'enfant.Émile Zola (1840-1902)
Il fut vexé, et d'un mouvement irréfléchi traîna son filet dans un fond plein d'herbes.Guy de Maupassant (1850-1893)
Mais je vous le répète, ma conscience ne me permet pas de souffrir qu'il soit vexé, et surtout de cette manière.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Vallée, un peu vexé, prit les deux cochons et en confectionna trois, tout de suite.Alphonse Allais (1854-1905)
Allons, j'y vois clair maintenant ; j'ai été tout bonnement vexé de n'avoir pas été admiré ; c'est de l'orgueil tout cela.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Afficher toutRéduire
Les mots du bitume Charbonner Charbonner

v. dérivé de charbon, dans l’expression aller au charbon, travailler dur, bosser.

Aurore Vincenti 21/02/2020