violacé

 

définitions

violacé ​​​ , violacée ​​​ adjectif

Qui tire sur le violet. Rouge violacé. Nez, teint violacé (à cause du froid, de la boisson).
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dubois l'arrêta d'un geste impatient, impérieux et, d'un regard inquiet, il enveloppa le petit être toujours inerte, au corps violacé...Edmond Lepelletier (1846-1913), Victorien Sardou (1831-1908) et Émile Moreau (1852-1922)
Revenons au vernis violacé qui enduit l'intérieur du cocon.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Ces tons orangés, en finissant, très essentiels pour ôter la froideur ou le violacé du ton.Eugène Delacroix (1798-1863)
Assise près d'un gros chardon violacé, elle regarda la haie du potager.Marcel Schwob (1867-1905)
Le bosquet de trembles est secoué de frissons ; les feuilles sont devenues d'un blanc terne et se détachent durement sur le fond violacé du grand nuage ; elles bruissent et palpitent.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Michel Delines (1851-1914)
Un grand éclair violacé déchira tout à coup les ténèbres.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Peu à peu les tons ardents du ciel se refroidirent ; ils devinrent d'un rouge pâle, violacé, et finirent par se fondre dans l'azur foncé de la nuit.Eugène Sue (1804-1857)
Les années de choléra, j'ai été frappé par un certain bleu neutralteinte, bleu violacé, qu'il me semble retrouver dans le ciel, cet an.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Enfin le bout de l'aile, lavé de violacé sur un fond rembruni, rappelle, mais de loin, la riche pourpre de la première.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Le prêtre s'avança, un grand homme puissant, large, gros, violacé et d'air aimable.Guy de Maupassant (1850-1893)
Les flots glauques et flaves reflétaient les nuages de sépia au ventre violacé.Georges Eekhoud (1854-1927)
Quant à la résistance du pôle conique du cocon, on reconnaît qu'elle a pour cause un tampon de matière friable, d'un noir violacé, où brillent de nombreuses particules noires.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Sur le beau bleu violacé de l'étui, sont niellées des fleurettes en argent, en or, en émail rouge brique.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Le ciel, toujours si pur en ces climats, devient trouble ; le soleil perd son éclat, et n'offre plus qu'un disque violacé.Volney (1757-1820)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Être bien, mal luné Être bien, mal luné

Être bien, mal luné : être de bonne, de mauvaise humeur. 

Alain Rey 23/04/2020