Email catcher

violateur

Définition

Définition de violateur ​​​ , violatrice ​​​ nom

littéraire Personne qui profane ce qui doit être respecté. ➙ profanateur.

Synonymes

Synonymes de violateur, violatrice nom

profanateur

[vieux] violeur

Exemples

Phrases avec le mot violateur

Son pitoyable violateur était devenu un redoutable récidiviste.Georges Eekhoud (1854-1927)
Selon la théorie de la guerre juste, les violateurs de ce droit (de défense de l'individu et de son patrimoine) peuvent êtres châtiés.Mouvements, 2007, Françoise Vergès (Cairn.info)
L'existence de rôles prédéterminés tend à instituer une confrontation inégale entre le représentant de la loi et son violateur.Droits, 2001, Denis Salas (Cairn.info)
Ainsi nulle indiscrétion n'était possible, et nulle recherche contre les violateurs du couvent ne pouvait avoir de succès.Honoré de Balzac (1799-1850)
De quels yeux, de quel front peux-tu contempler l'ami de l'époux, toi, le violateur de l'épouse ?Charles de Rémusat (1797-1875)
Les violateurs de cette loi étaient sévèrement punis.Octave Uzanne (1851-1931)
La politique de vos précédens ministres vous a séparés de tous vos alliés, était-ce le temps de vous montrer injustes, oppresseurs, violateurs des traités ?Napoléon Bonaparte (1769-1821)
On s'accorde pour voir en lui une représentation mythique du violateur de tabou.Le Mouvement Social, 2003, Lynda Dematteo (Cairn.info)
La timidité et la maladresse, d'un commun accord et comme deux sœurs, s'étaient alliées pour faire de lui un violateur des formes reçues, un railleur de toutes les convenances.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Il est battu en brèche par une forme de réal politique qui préfère fermer les yeux face à des états violateurs en échange d'avantages diplomatiques et économiques.Humanisme, 2009 (Cairn.info)
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de VIOLATEUR s. m.

Qui viole. Les ravisseurs & violateurs des femmes ou filles, ceux qui en abusent par force, sont punis de mort.
 
VIOLATEUR, se dit aussi de ceux qui enfraignent les Loix, qui agissent contre le Droit receu. Les Princes violateurs du droit des gens, du serment qu'ils ont presté solemnellement, se rendent fort odieux.
 
VIOLATEUR, se dit aussi de ceux qui manquent de respect pour les choses saintes, ou qui sont en veneration. Les violateurs des Eglises sont ceux qui les profanent. Les violateurs des sepulcres ont été en execration chez tous les hommes.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir Top 10 des mots qui vous font parler latin sans le savoir

Rosa, rosa, rosam, rosae, rosae, rosa... Si cette petite rengaine réjouit les forts en thème, elle peut aussi rappeler de mauvais souvenirs à...

Édouard Trouillez 26/09/2023
sondage de la semaine