Email catcher

zéphyr

Définition

Définition de zéphyr ​​​ nom masculin

poétique Vent doux et agréable, brise légère.
Toile de coton fine et souple.

Exemples

Phrases avec le mot zéphyr

Le zéphyr qui se joue dans des bosquets ; le même zéphyr caresse la rose à demi éclose.Alphonse Karr (1808-1890)
Le destin m'a ôté cette chance d'intérêt en envoyant, ce soir-là, un léger zéphyr de l'ouest qui nous fit marcher assez vite.Gérard de Nerval (1808-1855)
Elle laisse un souvenir de zéphyr sous la dent et sous la langue.La pensée de midi, 2004, Jean-Robert Pitte (Cairn.info)
Le zéphyr caressait la cime des arbres avec un doux frémissement, un ruisseau mêlait sa voix argentine au murmure de l'air.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Puis il chantait les délicieuses nuits de l'été, où les zéphyrs rafraîchissent les hommes, et où la rosée désaltère la terre.François de Fénelon (1651-1715)
Quoique tu sois belle comme la lumière du jour, plus douce que le zéphyr de la colline, ô mon amie !Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Michel ne chantait plus ; on n'entendait que le murmure du zéphyr dans les bois, et l'on ne sentait que la fraîcheur.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Un calme parfait avait suspendu le zéphyr qui jusqu'alors avait poussé la barque, et les rameurs prirent leurs rames.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Autre qu'un souffle léger, une brise ou un doux zéphyr, c'est plutôt tempête, mistral ou vent venu des glaciers, puissant, un souffle-cœur, un souffle de la longue liste des mots-cœur.L'en-je lacanien, 2018, Albert Nguyên (Cairn.info)
Le semeur de vent met les zéphyrs et autres alizés en bouteille.Ouest-France, 15/02/2016
Tout vous est aquilon, tout me semble zéphyr.Jean de La Fontaine (1621-1695)
La nuit était calme et belle, le firmament était sans nuage, et le zéphyr à peine agitait les arbres de la vallée.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Aux champs ou dans le boudoir l'atmosphère est au plaisir, le zéphyr court sur des peaux qui perspirent.Revue française de psychosomatique, 2006, Jean-Jacques Pailler (Cairn.info)
Loin devant, vrais zéphyrs, volaient les perruquiers, jetant l'épée qui leur battait les jambes.Jules Michelet (1798-1874)
Ce lac pur n'était ridé par aucun souffle, pas même par le zéphyr : elle aurait voulu voir onduler cette glace.Honoré de Balzac (1799-1850)
Cependant, je le répète, mon bonheur était calme, le plus léger zéphyr ne faisait pas onduler les eaux tranquilles sur lesquelles voguait ma petite nacelle.Sainte Thérèse de Lisieux (1873-1897)
L'échanson, le vin, les lèvres de sucre, le zéphyr sont les formes de l'imagination créatrice.Revue philosophique, 2012, Souâd Ayada (Cairn.info)
T'offrir de la jeunesse, c'est souhaiter des zéphyrs pour le printemps et des roses pour le mois de mai.Louis Ulbach (1822-1889)
Cependant, en attendant l'exécuteur, je me promenais sur la potence, au-dessus du précipice ; un léger zéphyr agitait doucement la corde fatale.Jules Janin (1804-1874)
Cythère les avait caressées de ses zéphyrs doux comme des charmes.Louis Dumure (1860-1933)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ZEPHIR, ou ZEPHIRE s. m.

Vent qui souffle du point cardinal de l'horison du costé d'Occident. On l'appelle sur la Mediterranée vent de Ponent ou du Couchant ; sur l'Ocean le vent d'Oüest. On l'appelle aussi Favonius, & quelques-uns le confondent avec Africus, qui souffle de l'Occident d'hiver, à cause de son voisinage. Il vient du mot Grec, qui signifie donnant la vie. Il est contraire aux Chasseurs, parce qu'il souffle prés de terre, & qu'il est humide, & ainsi il emporte l'odeur du gibier ; car toute odeur vient du sel, qui a des qualitez chaudes & seches, comme remarque Gorluits en son Abregé Geographique.
 
ZEPHIR, se dit poëtiquement des vents doux & agreables, & de ceux qui viennent au printemps. Le plus sage s'endort sur la foy des zephirs. Ce sont les zephirs qui font éclorre les roses. Les Anciens ont dit que les zephirs faisoient concevoir les cavales de Portugal. Son ame est sortie du corps comme un doux zephir. Le printemps ramene les zephirs, la belle saison.
 
ZEPHIR, se personnifie quelquefois ; & alors on dit zephire. Les Poëtes disent que Mercure est descendu en terre sur le dos des Zephires. Les amants envoyent leurs soûpirs à leurs maistresses sur l'aile des Zephires. Les folastres Zephires se mesloient dans ses beaux cheveux.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Style et écriture Trois secrets d’écriture de Michel Bussi Trois secrets d’écriture de Michel Bussi

Michel Bussi, « le maître du suspense », est l’un des auteurs préférés des Français. Depuis Nymphéas noirs, il enchaîne les best-sellers. Sa...

30/03/2022