Parler comme jamais, épisode 5 : le français médiéval

Podcasts

À quoi ressemblait notre langue, il y a plus de 500 ans ? Découvrez vite ces deux épisodes consacrés au français médiéval. 

Cinquième épisode : le français médiéval, pas si moyenâgeux

Le français, qu’est-ce que c’est ? Quand on dit qu’on parle la langue de Jeanne d’Arc, de Chrétien de Troyes, de Molière ou de Claire Brétécher, parce que tout ça, ce serait du français, c’est un peu vrai et pas mal faux.

Dans cet épisode de Parler comme jamais, Laélia Véron et Maria Candea reçoivent Gabriella Parussa, philologue et professeure universitaire spécialiste de l’histoire de la langue française, pour aborder ce qu’on appelle « l’ancien français » ou plus exactement le français médiéval et le moyen français. 

À quoi ressemblait notre langue, il y a plus de 500 ans, dans une société où le rapport à l’écrit et à l’oral n’avait rien à voir avec ce que nous connaissons ? Comment font les linguistes pour étudier ce français médiéval, puisqu’on manque de sources écrites et qu’on n’a aucune source orale ? Et qu’est-ce que ça nous apprend sur la manière dont une langue vivante change et évolue au fil du temps ?

Écouter l'épisode

 

Cas pratique : être autrice au Moyen-Âge

On voit souvent le Moyen Âge comme une période obscure où aucune femme ne savait ni lire ni écrire. Et pourtant, elles ont existé ces trobairitz, poétesses, authoresses, escrivantes ou clergeresses… La plus illustre étant sans doute Christine de Pizan, au XVe siècle, que l’on peut considérer comme la première grande écrivaine de langue française.

Mais en pratique, comment pouvait-on être femme et autrice au Moyen Âge ? Comment acquérir l’éducation nécessaire ? Comment vivre de sa plume ? Peut-on parler de langue médiévale féminine ? Laélia Véron et Maria Candea en parlent avec Gabriella Parussa, philologue, qui a établi l’édition critique de l’ « Epistre Othea  » de Christine de Pizan.

Écouter l'épisode

Recommandés pour vous

Podcasts