à-propos

 

définitions

à-propos ​​​ nom masculin

Ce qui vient à propos, opportunément. ➙ convenance, pertinence. —  locution Esprit d'à-propos : présence d'esprit.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Nous en concluions que puisqu'ils abusoient du vent pour nous piller mal-à-propos, il nous étoit permis d'employer, dans l'occasion, les mêmes prétextes pour nous dédommager de toutes ces pertes.Abbé Prévost (1697-1763)
Je dis enfin à cette politique qu'elle n'a plus son à-propos ; elle l'aurait eu peut-être dans les jours de nos dangers.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
L'antipape vint prendre possession de la chaire apostolique, et l'empereur jugea à-propos de se faire couronner encore une fois.Pierre Daru (1767-1829)
Il ne cherchait pas à fatiguer son esprit par des à-propos particulièrement applicables à chacune des personnes qu'il interrogeait : ce n'était pas son moment d'éclat.Pons de l'Hérault (1772-1853)
Ceci n'a rien à voir avec une question de politique de conservation et de gestion des ressources qui me semblent fort à-propos, mais il s'agit de tout autre chose.Europarl
C'est d'ailleurs une exclamation qu'il pourrait jeter avec à-propos à toutes les heures de la vie.Maurice Barrès (1862-1923)
Il faudra saisir tous les à-propos pour diminuer ou augmenter l'appui du caveçon sur le nez du cheval, afin de s'en servir comme d'un moyen d'aide.François Baucher (1796-1873)
Cependant, la rapporteur – avec un zèle excessif peut-être – a formulé des propositions bien intentionnées, mais peu à-propos peut-être qui ne correspondent pas aux besoins réels.Europarl
Si elle a manqué plus d'un à-propos de destinée, elle a rencontré du moins celui de l'esprit, de la langue et du goût.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Hélène, assise, restait dans la stupeur du renseignement que cette femme venait de lui apporter, avec un si étrange à-propos.Émile Zola (1840-1902)
Virgile, dans la vie privée, n'était qu'un homme simple, presque naïf, sans grâce dans sa personne, sans piquant dans la conversation, sans à-propos dans ses vers.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Outre cela le crochet se divisait, et un autre étrier se baissait et se relevait à volonté, selon que je le jugeais à-propos.Catherine II de Russie (1729-1796)
J'eus alors l'idée d'user à mon profit l'engouement du public pour en faire un à-propos qui eut un succès prodigieux.Jean-Eugène Robert-Houdin (1805-1871)
Après l'irritation qui a existé entre elles, il faut un à-propos pour que les puissances avancent l'une vers l'autre avec bonne grâce, et se tendent amicalement la main.François Guizot (1787-1874)
Son arrivée était d'un admirable à-propos, car le tigre se relevait, et son jeune compagnon courait sur moi.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Jackson ayant répondu avec une promptitude et un à-propos qu'aurait pu lui envier plus d'un homme public, mon oncle se leva encore une fois.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Ainsi la force matérielle ne manquait pas au gouvernement ; mais il fallait l'employer avec prudence et surtout avec à-propos.Adolphe Thiers (1797-1877)
Il suffisait de choisir un à-propos quelconque, et d'énoncer la proposition, pour qu'elle fût immédiatement accueillie.Adolphe Thiers (1797-1877)
Avancé de quelques années, le livre n'eût pas eu le même à-propos ni rencontré le même accueil.Jean-Léonor Le Gallois de Grimarest (1659-1713)
Il est vrai que notre princesse paye de sa personne à merveille ; elle réplique à tous les discours, avec une netteté, un à-propos et une présence d'esprit vraiment surprenante.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Avoir la science infuse Avoir la science infuse

Avoir la science infuse : prétendre tout savoir.

Alain Rey 10/06/2020