abêtissement

 

définitions

abêtissement ​​​ nom masculin

État de celui qui est abêti.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ces cures de sobriété le préservaient sans doute de tomber dans l'abêtissement du terrible poison.Paul Bourget (1852-1935)
Tels de ses disciples sont d'une farouche intolérance et aspirent à l'abêtissement.Jules Legras (1866-1939)
Au lieu du droit et de la raison règnent la superstition et l'abêtissement.Ernest Haeckel (1834-1919), traduction Camille Bos (1868-1907)
Mais la fatigue est un grand remède et l'abêtissement une précieuse ressource.Anatole France (1844-1924)
Et, chose singulière, aucun critique ne signale cette démence, la statue-tableau, qui est, je le dis net, le dernier pas que l'on puisse faire dans l'abêtissement de l'art plastique.Joséphin Péladan (1859-1918)
La dépopulation et la ruine n'eussent été qu'un malheur secondaire si elles n'avaient été accompagnées d'un abêtissement progressif des habitants.Élisée Reclus (1830-1905)
Ainsi que ces symboles éternels de l'abêtissement humain, elle s'était entourée des parfums qui grisent et troublent le cerveau des plus forts.Hector France (1837-1908)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Confinement existait depuis le XVe siècle. Déconfinement, lui, s’est pointé comme une fleur, un 1er avril, pour offrir, dès le début de la période, une perspective de sortie.

Aurore Vincenti 29/04/2020