abonnement

 

définitions

abonnement ​​​ nom masculin

Contrat par lequel on acquiert le bénéfice d'un service régulier moyennant un prix forfaitaire pour une durée déterminée. Souscrire un abonnement à un journal.
Fait d'avoir choisi de recevoir les messages d'un fil d'actualité, d'un utilisateur d'un réseau social.
 

synonymes

abonnement nom masculin

souscription, adhésion

forfait

carte d'abonnement

forfait

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Chaque régiment a un établissement pour trois cents hommes qu'il entretient au moyen d'un abonnement.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Il faisait les commissions dans une grande auberge où il cirait les souliers par abonnement.Zulma Carraud (1796-1889)
Ils ne sont pas assujettis à la taxe d'abonnement ni à celle imposée aux cercles par l'article 33 de la loi du 8 août 1890.Aristide Briand (1862-1932)
L'opéra passa avec un « succès d'estime » à la première représentation et, naturellement, sans aucun succès aux jours d'abonnement.Nikolai Rimsky-Korsakov (1844-1908), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
J'annonçai un abonnement de quatre concerts, et ils eurent lieu les 16 et 23 janvier et les 20 et 27 février.Nikolai Rimsky-Korsakov (1844-1908), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
Premièrement : il existe une grande disparité de tendances tarifaires au niveau des frais d'installation et d'abonnement, ou des coûts des appels locaux, régionaux, nationaux et internationaux.Europarl
Nous ne voulons pas être réduits à de simples consommateurs dont les droits se limitent aux clauses du contrat d'abonnement.Europarl
Je me rappelai, entre autres fautes, un abonnement de journal que je n'avais pas payé pendant longtemps, remettant toujours ma dette d'une année à l'autre ; il m'était hélas !Mark Twain (1835-1910), traduction François de Gail (1874-1947)
Seulement, comme on ne peut pas s'abonner à ces feuilles, – aucune condition d'abonnement n'y est indiquée, – vous voyez que cela correspond à une défense absolue.Jean Massart (1865-1925)
C'est dans ses colonnes l'ardeur et le beau feu d'une nuée de tirailleurs marchant sans ordre ni discipline, mais tous pleins de mépris pour l'abonnement et l'abonné.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Nous souhaiterions voir la mise en place d'une carte d'abonnement aux transports publics locaux financée par l'employeur.Europarl
Donnée encore une fois, hors d'abonnement, elle ne réunit pas une salle nombreuse et elle fut retirée du répertoire sans l'avoir mérité.Nikolai Rimsky-Korsakov (1844-1908), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
Pas de discrimination entre les clients selon les modalités par lesquelles ils veulent acquitter leur abonnement.Europarl
Quoique les frais de reliure et d'abonnement aux périodiques absorbent la plus grande partie des fonds disponibles, elle possède environ 40,000 volumes et 6,000 brochures.Gabriel Richou (1852-1915)
Elle passa devant pour franchir l'étroite sortie, et remit son billet, tandis que ses compagnons, bien connus de l'employé, qui les salua, ne montraient même pas leur carte d'abonnement.Daniel Lesueur (1854-1921)
Ou encore, un client ayant passé une commande se retrouve soudainement avec un abonnement sur les bras.Europarl
Sinon, les détenteurs d’un abonnement ne seraient pas concernés, ce qui n’est pas acceptable à nos yeux.Europarl
Il rétablit la double peine pour les internautes privés d'accès au web mais sommés de continuer de payer leur abonnement.Europarl
Pour figurer sur cette liste, mériter d'être admis parmi cette élite, il suffisait d'ajouter cinquante francs au prix de l'abonnement.Albert Cim (1845-1924)
Ceux d'entre nous qui aiment réellement l'internet et les chances qu'il représente considèrent que les droits des utilisateurs doivent être définis par l'usage que nous faisons de notre abonnement.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ABONNEMENT, ou Abournement ; Abonnage, ou Abournage » s. m.

Traité ou convention, par lequel on abonne, ou on fixe à un prix certain une redevance incertaine. Ce mot vient de ce qu'on met certaines bornes & limites aux droits incertains qu'on pourroit pretendre. Pasquier. On disoit même autrefois bonnes pour bornes ou limites. Menage.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada

La langue française varie selon les différentes régions du monde. Certains mots et expressions sont employés seulement en France, en Belgique, en Suisse, en Afrique ou au Canada : on parle alors de francismes, de belgicismes, d’helvétismes, d’africanismes et de canadianismes (ou de québécismes pour ceux qui concernent uniquement le Québec). Il arrive aussi qu’un même mot ait des sens différents selon les pays, ce qui peut causer bien des malentendus ! Voici quelques exemples avec nos dix canadianismes sémantiques favoris.

Édouard Trouillez 23/05/2020