Email catcher

abrégea

Formes

Exemples

Phrases avec le mot abrégea

Mais le baron, qui s'attendrissait, abrégea les adieux en entraînant sa fille.Guy de Maupassant (1850-1893)
La comtesse abrégea sa visite, croyez-le.Honoré de Balzac (1799-1850)
Elle prit l'air très offensé et abrégea l'entrevue.Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Quoi qu'il en soit, il abrégea la séance, se retira dans une salle de l'abbaye, et, s'étant fait apporter l'acte de serment, il y ajouta des corrections capitales.Jean Marie Dargaud (1800-1866)
Le goulag devait détenir autour de trente millions de prisonniers et abrégea la vie de quelque trois millions d'entre eux.Le débat, 2010, Timothy Snyder (Cairn.info)
Le juge, qui surprit ce sentiment dans l'œil du gredin, abrégea.Émile Gaboriau (1832-1873)
L'étude opiniâtre à laquelle il se livrait sans cesse, abrégea ses jours.Volney (1757-1820)
Le chemin de fer abrégea les souffrances de ces innocents animaux.Histoire & Sociétés Rurales, 2001, Olivier Fanica (Cairn.info)
Une profonde et constante mélancolie s'empara d'elle ; j'ai tout lieu de croire qu'elle-même abrégea ses jours.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Le chagrin abrégea ses jours.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Il ne fit donc pas beaucoup de cérémonie pour sortir, et abrégea les politesses qui ne lui furent pas rendues.Daniel Lesueur (1854-1921)
Consuelo, qui commençait à sentir le sommeil et la fatigue la gagner, abrégea de beaucoup la leçon de roulade.George Sand (1804-1876)
De pareilles émotions pouvaient être dangereuses ; on les abrégea, et le silence se fit de nouveau autour du lit de la jeune fille.Louis Reybaud (1799-1879)
Une maladie cruelle qui dura deux semaines abrégea ses jours, le 20 octobre 1782, à l'âge de 39 ans.Astolphe de Custine (1790-1857)
L'impératrice abrégea le déjeuner, pour terminer une pareille scène.Claire-Élisabeth-Jeanne Gravier de Vergennes Rémusat (1780-1821)
On abrégea les formalités autant qu'il fut possible.Émile Zola (1840-1902)
Il abrégea les travaux, il multiplia les forces, il donna une nouvelle marche à l'esprit humain.René Descartes (1596-1650)
Sa sensibilité, dit son fils, abrégea ses jours.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Le dessous des mots Le vin : savoir le siroter pour savoir en parler (et vice versa) Le vin : savoir le siroter pour savoir en parler (et vice versa)

Comment peut-on encore expliquer qu'à chaque sortie d'un énième manuel de dégustation, les buveurs affolés se jettent dessus comme la petite vérole...

19/12/2022