acacia

 

définitions

acacia ​​​ nom masculin

Arbre à branches épineuses, à fleurs en grappes (syn. robinier, faux acacia).
Botanique Plante de la famille des mimosas.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dix heures sonnèrent au loin ; le parfum vif de l'acacia entrait par la fenêtre ouverte...Élémir Bourges (1852-1925)
J'aurai un nid sous ma fenêtre ; une tourterelle vient de chanter sur l'acacia où il y avait un nid l'an dernier.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Quelques variétés de sycomore et d'acacia ont seules un corps dont le grain souple et fin se prête au travail du ciseau.Gaston Maspero (1846-1916)
Celles de l'acacia, fines, soupirent ; celles du bouleau écorché des plaignent ; celles du marronnier sifflent, et les aristoloches grimpantes clapotent en se poursuivant sur le mur.Jules Renard (1864-1910)
Les trois trous furent disposés en triangle au pied de l'acacia, mais du côté opposé à celui que l'éléphant devait choisir pour se reposer.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
Ils se hâtèrent de l'enterrer ; mais, pour reconnaître la place, reprendre le corps et le faire disparaître, ils plantèrent sur la terre une branche d'acacia.Alphonse Karr (1808-1890)
De la jolie bête de tout à l'heure, il ne restait qu'un paquet de poils, pendu par les pattes de derrière à la branche de l'acacia.René Bazin (1853-1932)
Les ais, dressés à l'herminette, emmortaisés, collés, réunis par des chevilles en bois dur ou des épines d'acacia, jamais par des clous métalliques, étaient polis, puis revêtus de peintures.Gaston Maspero (1846-1916)
En effet, un feu était allumé, quelques charbons ardents formaient braise, et un morceau d'antilope pendait à la basse branche d'un acacia au-dessus d'un petit ruisseau.Jules Verne (1828-1905)
Aussitôt il se coucha le long de la haie et rampa comme un serpent pour trouver un passage entre deux racines d'acacia.Honoré de Balzac (1799-1850)
Un grand acacia laissait pleuvoir ses fleurs sur les arbustes d'alentour et livrait au vent du matin ses odeurs enivrantes.Edmond About (1828-1885)
L'acacia était un de ces arbres ; ils en acquéraient la preuve ; mais à quoi pouvait-elle leur servir ?Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
Cette porte était flanquée à gauche et à droite d'une haute haie d'acacia, et s'ouvrait sur une courte allée bordée également d'une muraille infranchissable d'arbustes épineux.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Les gouttes cristallines qui retombaient sur son dos, en coulant du haut de l'acacia, lui faisaient oublier la fatigue et pousser des grognements de satisfaction.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
Vous trouverez dans sa vie une mention honorable de cet acacia, à propos de la promenade qu'il fit le soir même où il termina son histoire.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Mais nos âniers, sous l'acacia dont l'ombre, devant la maison du directeur des fouilles, étend un cercle noir, nous appellent à grands cris.Fernand Neurey (1874-1934)
Elles grimpent à pic sur le coteau pierreux d'où l'argile rouillée s'éboule ; en procession elles s'appuient sur leurs échalas d'acacia ivres du vin contenu dans leurs mamelles.Eugène Demolder (1862-1919)
Amis, connaissez-vous, au fond de mon jardin, auprès d'un acacia, sur le bord du chemin, la giroflée en fleur qui se couronne, lorsque vient le printemps, d'étoiles d'un beau jaune ?Alphonse Karr (1808-1890)
Un grand acacia, dont la cime avait envahi ma fenêtre, remplissait ma petite chambre de ses parfums au printemps.George Sand (1804-1876)
Retire-toi, vague capricieuse, lui dites-vous ; ce n'est pas pour toi que je l'ai recueillie, ma belle branche d'acacia.Jean-Jacques Grandville (1803-1847)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ACACIA » s. m.

Arbre de haute fustaye qui porte de grands bouquets de fleurs blanches au printemps, qui a la feuille menuë & oblongue, dont on fait depuis quelque temps en France de belles allées. L'Acacia est l'arbre qui croist, & qui pousse le plus de bois, & en moins de temps. On l'appelle Acacia Robini, parce qu'un nommé Robin, qui étoit Garde du Jardin du Roy, est le premier qui l'a mis en vogue en France il y a environ 40. ans.
 
ACACIA VERA, en termes de Pharmacie, est le suc épaissi d'un grand arbre par tout espineux, excepté par son tronc, qui croist en Egypte & en Arabie, dont la fleur est blanche & purgative. Son fruit & sa graine sont contenus dans des gousses semblables aux lupins. Ce suc est haut en couleur, & d'un rouge assez beau, d'une substance compacte, mais qu'on peut casser aisément étant desseiché. On l'apporte en boules, & il doit être net & luisant au dedans lors qu'il est cassé. Il a le goust piquant, mais agreable. Dés le temps de Pline on faisoit des trochisques de cette graine, qu'on appelloit du nom de l'arbre. Mais maintenant il n'y en a point de legitime : car les Apothicaires font ces trochisques de jus de prunelles sauvages qu'ils ont fait seicher au soleil. Quant à l'arbre, il a le bois fort dur, & assez haut, parce qu'on en fait des pieces de douze coudées de long ; mais ses branches ne montent point en haut. L'Acacia noir est dur, & ne se pourrit point. Il y en a de blanc qui est plus tendre, & qui se pourrit. Il est de couleur d'alisier quand il est couppé. Ses feuilles sont rondes, & grandes comme celles du poirier, de couleur de suye par dessous, & par dessus verdes tirant sur le blanc. Elles sont attachées à une queuë noirastre. Sa graine meure rend son jus noir ; & estant verde, elle le rend verd & roussastre. Sur les lieux on use de son fruit au lieu de gale pour tanner le cuir. Il jette une gomme qui restreint & rafraîchit, que Serapion appelle Gomme Arabique, à cause que de son temps on l'apportoit d'Arabie : mais elle est fort differente de celle des Apothicaires. Mathiole.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre C Relaxez-vous avec Robert : La lettre C

Calme, conscience et coquillettes vous attendent parmi les mots en C du Grand Robert.

17/02/2020