acoquinement

 

définitions

acoquinement ​​​ nom masculin

vieilli État de la personne qui s'acoquine ; liaison peu honorable.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
L'acoquinement à une femme, je dois l'envisager comme un malheur possible, engendré par une longue habitude ; je ne puis l'accepter, immédiat.Paul Margueritte (1860-1918)
La boutique finit par devenir son lieu d'acoquinement, un lieu où sa pensée, sa parole, ses membres même et son corps trouvaient des aises merveilleuses.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Comment avait-il pu se priver si longtemps de ce bonheur, dans la crainte – dont il riait maintenant – dun acoquinement, dune entrave quelconque ?Alphonse Daudet (1840-1897)
Le dessous des mots Torchons ou serviettes ? Ne mélangez plus ! Torchons ou serviettes ? Ne mélangez plus !

Comme vous le savez, les synonymes parfaits sont rares. Le Petit Robert en propose un grand nombre, notamment pour les adjectifs et les verbes.

Marie-Hélène Drivaud 03/01/2021