âcreté

 

définitions

âcreté ​​​ nom féminin

Qualité de ce qui est âcre.
au figuré Acrimonie, amertume. L'âcreté de son ironie.
 

synonymes

âcreté nom féminin

aigreur

acrimonie, amertume, âpreté

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Si, au contraire, l'héritier inconnu se présentait, il ne restait au pauvre artiste que l'âcreté d'une convoitise inutile, que l'amertume d'une terrible déconvenue.Louis Ulbach (1822-1889)
Il lui donna chaque jour quelque affaire, quelque ennui, quelque colère, enfin ouvrit une carrière à l'âcreté d'humeur.Jules Michelet (1798-1874)
D'insinuantes et de câlines qu'elles s'étaient montrées jusqu'à présent, les femelles se firent agressives et malignes ; une rancœur, une âcreté acheva d'encanailler leurs grâces banales et leurs appas publics.Georges Eekhoud (1854-1927)
D'autant plus s'acharnait-elle à celle-ci, et elle tournait là l'âcreté que lui donnait sa sombre vie d'une position non reconnue, dont elle n'avait que les misères.Jules Michelet (1798-1874)
Le bruit n'a pas la noirceur du mazout, ni l'âcreté des rejets chimiques ; il en condense cependant leur nocivité.Europarl
Ne faut-il pas aussi admettre l'action plus ou moins irritante de certaines humeurs anormales ou morbidement secrétées, qui ont acquis une âcreté particulière ?Charles Anglada (1806-?)
Nous trouvâmes le lait très-doux et exempt de toute espèce d'âcreté, mais différent un peu, ayant un goût de lait frais.Nicolas Appert (1749-1841)
Je ne sais comment m'expliquer, et je crains d'être brutal ; car je suis aujourd'hui d'une singulière âcreté.Albert le Roy (1856-1905)
Ce fut violent au point que je me sentis choqué, non tant par l'âcreté des sentiments exprimés que par la vulgarité des mots qui les traduisaient.Adolphe Retté (1863-1930)
Il est même difficile d'y creuser des puits assez profonds pour en tirer de l'eau qu'on puisse boire ; et la meilleure conserve une âcreté qui la rend fort désagréable.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
En frissonnant, il s'enfonçait dans cette façon de rêve scolaire et sentimental où l'on retrouvera juxtaposées de confuses aspirations idéalistes, des tendresses sans emploi et de l'âcreté.Maurice Barrès (1862-1923)
Le sel porte dans les substances qu'il conserve une âcreté désagréable, détruit la fibre animale.......Nicolas Appert (1749-1841)
Après avoir fait nettoyer et laver les asperges, je les plonge dans l'eau bouillante, pour ôter leur âcreté.Nicolas Appert (1749-1841)
Or, de mêler ces bouses à un foyer flambant – ce qui produit une épaisse fumée d'une âcreté particulière – c'est le meilleur moyen et peut-être le seul d'éloigner les moustiques.Jules Verne (1828-1905)
Et une insupportable odeur s'exhalait, la nausée de l'incendie, l'âcreté du pétrole surtout, versé à flots sur les parquets.Émile Zola (1840-1902)
Toute la luxure de la rue s'y étalait dans sa saleté et son âcreté de poison.Émile Zola (1840-1902)
Contre les évêques, qui étaient vivants et puissants, sa haine s'épancha plus violemment encore, et l'âcreté des métaphores venimeuses suffit à peine à l'exprimer.Hippolyte Taine (1828-1893)
Son désespoir et sa furie d'orgueil s'émiettèrent en tout petits sentiments d'une âcreté corrosive et d'une nauséabonde mesquinerie.Daniel Lesueur (1854-1921)
Il n'y a pas d'âcreté en sa peine : la légèreté de la jeune fille, il la comprend, il sait qu'elle est impulsive, il ne voudrait, pas la blesser.Hector Bernier (1886-1947)
Les poètes continuèrent alors la comédie moyenne, dans laquelle ils se contentèrent de désigner les objets de leur censure, dont ils adoucirent l'âcreté.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ACRETÉ » s. f.

Qualité de ce qui est acre, qui picque la langue. Quand les arbres sont entez, les fruits perdent beaucoup de leur acreté.
Les mots du bitume Charbonner Charbonner

v. dérivé de charbon, dans l’expression aller au charbon, travailler dur, bosser.

Aurore Vincenti 21/02/2020